Réaction à l’article des DNA : “Le pataquès des drapeaux alsaciens de Chez Nous”

Réaction à l’article des DNA : “Le pataquès des drapeaux alsaciens de Chez Nous”

Communiqué de presse du 4 janvier 2017, en réaction à l’article des DNA sur la présence des drapeaux alsaciens dans un film sur l’extrême droite

 

Monsieur le Rédacteur en chef,

Par la présente je souhaite réagir à l’article « Le pataquès des drapeaux alsaciens de Chez nous » dans les DNA de ce jour.

Le « drapeau alsacien » présenté dans le film et mentionné dans l’article est en fait le blason de l’Alsace, emblème choisie par les monarques français, puis les préfets et l’administration pour représenter l’Alsace.
Il est en outre représenté à l’envers dans le film.

Le mouvement que nous portons ne se reconnait que dans le Rot un Wiss et que dans les valeurs qu’il porte : liberté, autonomie, démocratie.

Le Rot un Wiss est l’expression même de la volonté émancipatrice de l’Alsace et de la revendication d’une gestion décentralisée : il a été officiellement choisi par un vote unanime du Parlement d’Alsace-Moselle / Landtag Elsass-Lothringen en 1912, en opposition frontale avec la proposition du Kaiser.
Consubstantiellement incompatible avec un régime centralisateur et totalitaire, il a très logiquement été interdit pendant l’annexion nazie. Étrangement, il n’a pas retrouvé droit de cité officiel à la Libération…

Le Rot un Wiss reste insupportable aux élus alsaciens, inféodés au pouvoir central, qui n’avancent que derrière le drapeau administratif, adopté par le Conseil Régional dans les années 1990 avant de connaître sa forme actuelle en 2003.
Il est encore davantage intolérable pour un parti comme le Front National.

Au même titre que le drapeau corse, breton, basque, savoyard, occitan, etc. il ne peut figurer en décor pendant un meeting d’un parti d’extrême droite, qui aspire à renforcer l’autorité centrale et à faire marcher au même pas l’ensemble du pays, un et indivisible.

D’ailleurs la candidate du Front National annonce son intention de supprimer les régions.

Le “pataquès” ne concerne pas les autonomistes alsaciens. Que les tenants du blason en fassent leur affaire.

Copie écran de la bande annonce du film “Chez Nous” de Lucas Belvaux


Pour aller plus loin : 

Articles de presses liés à notre communiqué de presse de ce jour

DNA du 03/01/2017 par Christian BACH : “Mais que font les symboles du drapeau alsacien dans le film de Belvaux sur l’extrême droite ?”

France Bleu le 03/01/2017 par Céline Rousseau et Corinne Fugler : “Des drapeaux alsaciens dans un meeting d’extrême droite : Lucas Belvaux, le réalisateur de “Chez Nous” s’excuse

DNA du 04/01/2017 par Christian BACH : “Le pataquès des drapeaux alsaciens de Chez nous

Les Echos du 04/01/2017 par Guillaume de Calignon : “MLP veut rayer de la carte régions et intercommunalités