industrie

199 Strossa un Gàssa ìn Mìlhüsa

 

Quatorze nouvelles plaques de rues bilingues français-alsacien viennent d’être posées en décembre à Mulhouse, ce qui fait un total de 199 depuis  les débuts en 1991. L’objectif est d’en créer chaque année une vingtaine, sachant que la ville compte environ 400 rues. On assiste aussi à quelques nouveautés dans la graphie harmonisée de l’alsacien utilisé, comme par exemple l’emploi du eszett ou « scharfes s « à la place de deux s, le mot Stroβ venant remplacer celui de Stross . La rue du Ballon, anciennement d’Belchastross , s’écrira aussi en deux mots commençant par une majuscule : Belcha Stroβ. Mais le nouveau nom en alsacien n’est pas forcément une traduction littérale du français. Il est le fruit de recherches menées par une commission consacrée à la langue et à la culture alsacienne, le dialecte utilisé étant  le Mìlhüserditsch. Celui-ci reflète dans la plupart des cas des réalités historiques, géographiques ou sociologiques. Ainsi la rue de l’Industrie est maintenant associée  au terme Bleicha Wag, chemin des blancheries, l’endroit où l’on blanchissait autrefois les toiles fabriquées dans les anciennes manufactures mulhousiennes.

Au printemps sera inaugurée la 200ème  artère bilingue.

MH

Sources : Karine Dautel, DNA Mulhouse

www.plaquesbilingues.fr

Share This