Le mercredi 19 novembre, alors que les députés examinaient le projet de réforme territoriale en deuxième lecture, une quinzaine militants d’Unser Land on mené une action symbolique à Paris. Le groupe a tout d’abord déployé des banderoles devant l’assemblée nationale. Sur ces banderoles, on pouvait lire « Oui à l’Alsace, non au Grand Est », « Non à la disparition de l’Alsace » ou encore « Mir welle bliewe was mir sin ».

Le groupe a ensuite été escorté par environ 60 CRS vers la place Herriot (ministre de sinistre mémoire en Alsace, son gouvernement avait tenté de supprimé le concordat). Les militants ont reçu la visite de Paul Molac (député UDB) auquel ils ont remis une bouteille de Gewürztraminer à l’attention du député Hugues Fourage. Ce dernier avait en effet déclaré que « mettre le Gewurztraminer et le champagne dans un même verre serait faire honte au champagne ».

Ensuite, après avoir faussé compagnie au policiers en civil sensé les suivre, les militants se sont rendus place de la Concorde où, après avoir, escaladé la statue représentant la ville de Strasbourg, ils l’ont recouvert d’un voile noir en signe de protestation.

DSC_0098 - Copie

DSC_0122 - Copie

IMAG1166 - Copie

1498948_794559333940171_5363853621762557869_o

604138_794505260612245_2421638339171600821_n

Share This