téléchargement (2)

ALTERNATIBA a mobilisé plus de 500 000 personnes depuis l’automne 2013

 par Guillaume REFFAY pour Unsri Zittung

Alternatiba siginifie alternative en basque, pays où a été organisé le premier village des alternatives en octobre 2013 à Bayonne. Il avait réuni 13 000 personnes venues découvrir des alternatives qui montrent qu’une société pérenne, écologiste, solidaire, où les citoyens sont en lien est possible.

Christiane Hessel, veuve de Stéphane Hessel, parrain originel de la manifestation, avait alors lancé un appel à organiser 10, 100, 1000 Alternatiba. Certaines villes ont répondu présentes dès 2014, mais la mobilisation a été la plus forte en 2015 avec le tour Alternatiba en tandem triplette et quadruplette, symbole de l’effort partagé et destiné à mobiliser pour le climat, année de la COP21 et à travers toute la France sur 100 étapes.

En Alsace, Strasbourg et Mulhouse ont mobilisé des dizaines d’associations pour créer ce village éphémère des alternatives dont les réussites respectives ont permis de prendre conscience qu’il existe réellement des communautés de citoyens en Alsace qui comme le dit la devise Alternatiba veulent changer le système, pas le climat !

Mulhouse organisera cette année un Alternatiba Mulhouse 2, le 3 juillet prochain et souhaite que ce rdv pour les citoyens en marche vers un nouveau monde devienne annuel. Samedi 23 janvier 2016 a donc eu lieu le 1er forum ouvert où plus de cinquante personnes et associations sont venues proposer des alternatives qu’ils souhaitent présenter et préparer ce festival.

Véritable mobilisation citoyenne, les groupes thématiques de travail se réuniront tout ce premier semestre et si la question climatique, l’alimentation saine, la finance éthique, la démocratie participative ou encore l’économie collaborative vous parlent et que vous habitez la région de Mulhouse, vous pouvez rejoindre à tout moment le collectif.

A Strasbourg, certains actifs de l’Alternatiba 2015 préparent un événement avec les Incroyables Comestibles. Il s’agira de faire un appel à la mobilisation citoyenne pour ce nouveau monde depuis le parlement européen en septembre en présence du Dalaï-lama et de végétaliser la place Kléber de manière éphémère. Nous montrerons ainsi à quoi pourrait ressembler nos villes du futur avec une nature retrouvée, en leur coeur.

 

Contact pour ces 2 événements : guillaume@sud-alsace-transition.org

Share This