Face au mépris affiché du Gouvernement, Unser Land invite les élus alsaciens à boycotter la réunion du lundi 29 octobre avec le Premier ministre Edouard Philippe.

Les propositions de la ministre Gourault issues du rapport du préfet Marx ne respectent pas l’expression majoritaire du peuple alsacien en faveur d’une sortie du Grand Est. En outre, la ministre refuse par principe la création d’une collectivité à statut particulier pourtant autorisée par l’actuelle Constitution.

Unser Land se réjouit de constater que plusieurs parlementaires partagent le même avis critique et que ses analyses et propositions, constantes et fondées, pour une Alsace collectivité à statut particulier et pour la sortie du Grand Est, soient reprises et partagées par des personnalités politiques en des termes de plus en plus affirmés.

A ce moment critique pour l’avenir de l’Alsace, il est urgent et nécessaire de marquer la désapprobation du mépris que le Gouvernement affiche à l’encontre des revendications légitimes des Alsaciens.

C’est pourquoi Unser Land invite les élus vraiment soucieux de l’avenir de l’Alsace et respectueux de la volonté du peuple alsacien à boycotter la réunion du lundi 29 octobre avec le Premier ministre Edouard Philippe.

Un signal fort qui ne manquera pas d’être entendu, tant à Paris qu’en Alsace…

Share This