/*! loadCSS rel=preload polyfill. [c]2017 Filament Group, Inc. MIT License */ (function(w){"use strict";if(!w.loadCSS){w.loadCSS=function(){}} var rp=loadCSS.relpreload={};rp.support=(function(){var ret;try{ret=w.document.createElement("link").relList.supports("preload")}catch(e){ret=!1} return function(){return ret}})();rp.bindMediaToggle=function(link){var finalMedia=link.media||"all";function enableStylesheet(){link.media=finalMedia} if(link.addEventListener){link.addEventListener("load",enableStylesheet)}else if(link.attachEvent){link.attachEvent("onload",enableStylesheet)} setTimeout(function(){link.rel="stylesheet";link.media="only x"});setTimeout(enableStylesheet,3000)};rp.poly=function(){if(rp.support()){return} var links=w.document.getElementsByTagName("link");for(var i=0;i

Le parti alsacien Unser Land dénonce la bêtise et l’ignominie des auteurs des inscriptions antisémites trouvées au Staufen. Ces actes indignes sont encore plus abjects dans un lieu de mémoire dédié à la Résistance, au lendemain de la commémoration de l’appel du 18 juin.

Il ne peut être fait aucun lien entre ces agissements imbéciles et le symbole de la résistance alsacienne qu’est le drapeau Rot un Wiss, préservé par l’Histoire de toute salissure. Ces actes odieux bafouent l’humanisme consubstantiel de l’Alsace.

Unser Land demande qu’une enquête approfondie en identifie rapidement les auteurs.

Share This