La connaissance de la langue du voisin comme vecteur d’un grand marché de l’emploi dans le Rhin supérieur

A l’occasion de leur rencontre à Baden-Baden le 27 juin 2013, les Présidents des Chambres de Commerce et d’Industrie du Rhin Supérieur (Industrie- und Handelskammer Karlsruhe, IHK Südlicher Oberrhein, IHK Hochrhein Bodensee, IHK für die Pfalz, Handelskammer beider Basel, CCI de Région Alsace, CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin, CCI de Colmar et du Centre-Alsace, CCI Sud Alsace Mulhouse, CCI de Région Alsace) ont adopté la déclaration suivante :
Pour faire face à la montée préoccupante du chômage en particulier des jeunes en Alsace et une situation de pénurie de main-d’oeuvre dans le Bade, dans le sud du Palatinat et dans le nord est de la Suisse, les Chambres de Commerce et d’Industrie du Rhin supérieur se mobilisent fortement en faveur d’initiatives concrètes favorisant la fluidité du marché du travail dans la grande région du Rhin supérieur.

Nombreuses seront les initiatives qui seront prises en matière de formation des jeunes et d’apprentissage dans un cadre transfrontalier. Afin de permettre aux Jeunes d’accéder à un emploi dans les entreprises du Rhin supérieur, les présidents des CCI (Strasbourg – Colmar – Mulhouse – Karlsruhe – Südlicher Oberrhein – Hochrhein Bodensee – Pfalz – Beider Basel) ont décidé à l’unanimité de présenter une motion portant sur l’apprentissage et la connaissance de la langue du voisin.

La région du Rhin Supérieur, qui inclut 3 pays – l’Allemagne, la France et la Suisse – est un espace naturel et historique dont la culture rhénane est marquée par l’existence de deux langues : l’allemand (sous deux formes, la langue standard « Hochdeutsch » et les dialectes alémanique et francique) et le français.

Cet environnement linguistique particulier constitue un formidable atout, un levier d’enrichissement culturel et d’épanouissement humain et professionnel exceptionnel. Les citoyens du Rhin supérieur ont ainsi la possibilité de devenir « naturellement » bilingues (allemand-français) et il importe de renforcer et de valoriser ces compétences linguistiques.

La maîtrise des deux langues est une base idéale pour l’acquisition d’autres langues (en particulier l’anglais, désormais incontournable dans un monde globalisé), dans l’objectif de faire du Rhin supérieur un pôle d’excellence linguistique. Cette maîtrise potentielle de 3 langues dominantes est bien entendu de nature à renforcer l’ « employabilité » dans des secteurs de plus en plus concurrentiels et pointus et dans des entreprises à la recherche d’attractivité et de nouvelles performances.

Cette spécificité d’une « langue du voisin » maîtrisée est aujourd’hui menacée et oblige à une riposte à la hauteur de l’enjeu.

C’est pourquoi les CCI du Rhin Supérieur lancent un appel aux responsables politiques concernés, en faveur de la mise en oeuvre d’une politique d’aménagement linguistique plus ambitieuse, afin de renforcer la compétitivité économique des 3 régions qui le composent (Alsace, Bade, Suisse du Nord-Ouest) confrontées à une concurrence de plus en plus forte d’autres régions européennes.

Les CCI du Rhin Supérieur appellent tout particulièrement à :
– développer avec volontarisme l’apprentissage des langues dès la classe de maternelle / « Kindergarten », axé sur le bilinguisme franco-allemand ;
– permettre un accès à tous les candidats à une véritable filière d’enseignement bilingue allemand/français et côté français une reconduction de la convention « Etat-Région-Rectorat » qui se termine en 2013 et qui doit ambitionner le paritarisme d’un enseignement en allemand et français ;
– assurer la formation de suffisamment d’enseignants ou/et faciliter le recrutement, chez le voisin, de locuteurs natifs ;
– renforcer le bilinguisme dans la vie publique, notamment la signalétique bilingue, les offres culturelles etc.
Jean-Louis HOERLE – Président de la CCI de Région Alsace
Jean-Luc HEIMBURGER – Président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin
Jean-Pierre LAVIELLE – Président de la CCI Sud Alsace Mulhouse
Christiane ROTH – Président de la CCI de Colmar et du Centre-Alsace
Kurt GRIESHABER – Präsident der IHK Hochrhein Bodensee
Steffen AUER – Präsident der IHK Südlicher Oberrhein
Wolfgang GRENKE – Präsident der IHK Karlsruhe
Thomas STAEHELIN – Präsident der Handelskammer Beider Basel
Willy KUHN – Präsident der IHK für die Pfalz

logo_cci_alsace

Share This