Unser Land soutient ses candidats sur la liste Straumann à Colmar, appelle à faire battre Rottner à Mulhouse et questionne les candidats à Strasbourg.

Colmar : Unser Land était présent sur la liste de Tristan Denéchaud en la personne de Richard Schalck, responsable de la section de Colmar. Après la fusion des listes, Richard Schalck figure en position éligible sur la liste d’Eric Straumann, tout comme Nadia Hoog, militante reconnue du bilinguisme. Pour ces raisons, Unser Land apporte son soutien à la liste Straumann.

Mulhouse : Unser Land participait à la liste « J’aime Mulhouse », avec Romain Spinali et son équipe. Le mouvement alsacien appelle à faire battre la liste Lutz-Rottner. En effet, les Mulhousiens méritent une équipe dirigeante présentant des qualités morales réelles, telle que la probité et la fidélité, valeurs qui, à l’évidence, sont étrangères à l’actuel président de la région Grand Est. Nous laissons les électeurs choisir le meilleur opposant à l’équipe sortante.

Strasbourg : Unser Land présentait trois candidats sur la liste citoyenne de Chantal Cutajar, dont Jean Faivre en 4ème position. Dans l’état actuel, le programme des candidats présents au second tour ne répond pas à nos attentes. En vue d’une clarification, nous avons envoyé un questionnaire aux trois candidats en lice pour leur de demander de se positionner sur les sujets suivants :
1) développement de la Chambre de participation citoyenne et du rôle du déontologue.
2) Lutte contre la bétonisation et notamment du Neudorf
3) maintien du Wackehisel dans le domaine public
4) rôle de Strasbourg dans la CEA
5) Grand Est: retour des centres de décision à Strasbourg et lobbying en faveur d’une révision de la loi NOTRe
6) Visibilité de la langue allemande dans l’espace public
7) création de crèches immersives en langue régionale

Unser Land publiera les résultats sur son site et appellera ses électeurs à se prononcer en leur âme et conscience en fonction des réponses apportées par les candidats. En attendant, le parti alsacien souligne que la présence de défenseurs notoires de la région Grand Est sur les listes Trautmann (Pernelle Richardot) et Fontanel-Vetter (Elsa Schalck, Pascal Mangin) ne plaide pas en faveur de ces listes.

Jean-Georges Trouillet
Président

Share This