La fin d’un tabou ?845369830

Unser Land salue l’initiative du maire de Dannemarie/ Dammerkirch, Paul Mumbach, soutenu par l’ensemble de son Conseil Municipal, de donner le nom d’Eugène Ricklin à une place de sa commune.

Depuis près de 30 ans, les membres d’Unser Land viennent rendre hommage chaque année à Eugène Ricklin. Enfin des élus alsaciens osent s’attaquer à la chape de plomb qui recouvre l’histoire de l’Alsace et honorer officiellement une personnalité politique, d’envergure internationale, effacée de la mémoire collective!

Maire de Dannemarie, Conseiller Général, député et surtout Président du Parlement d’Alsace-Moselle de 1911 à 1918, le docteur Eugène Ricklin, qualifié de son vivant de Sündgauer Leeb (lion du Sundgau) est une des figures emblématiques de la lutte alsacienne pour l’autonomie, d’abord au sein de l’empire allemand, puis dans la république française.

Cachez cet autonomiste que je ne saurais voir!

Il est évident qu’une telle figure de rebelle, d’insoumis, tout simplement d’homme libre n’inspire pas la grande majorité des élus politiques actuels, inféodés à des partis parisiens et dociles jusqu’au reniement. Jamais un Ricklin n’aurait avalé la pilule de l’ALCA, ni ne se serait désolidarisé du Peuple alsacien !

C’est sans doute pour cette raison, que l’histoire officielle préfère l’oublier, lui et les Haegy, Eugène Muller, Brogly, Sturmel, Rossé et autres Dahlet. A ce jour aucune place publique, aucune rue en Alsace ne porte le nom de ces authentiques défenseurs de l’Alsace, ces Heimatrechtler. Pas la moindre plaque pour rappeler que le bâtiment de l’actuel TNS était à l’origine le siège du Landtag Elsass Lothringen. L’autonomie locale, pratiquée dans l’ensemble des pays européens, prévue par les chartes européennes, n’est pas tolérable dans l’Hexagone jacobin, hyper-centralisé. S’en revendiquer n’est pas politiquement correct, voire dangereux. Merci au maire de Dannemarie d’avoir le courage de rendre un hommage mérité et de donner enfin une place dans l’espace public à son glorieux prédécesseur !

Nous invitons les Alsaciens à participer nombreux à la page d’Histoire qui s’écrira ce dimanche 31 mai, date anniversaire de la Constitution d’Alsace Moselle de 1911, à Dannemarie à partir de 15 heures.

Share This