Europe Ecologie Alsace a annoncé sa décision de rompre son partenariat avec Unser Land invoquant les « propos inadmissibles » d’un communiqué de presse Unser Land. Unser Land s’étonne que le fait de publier un communiqué de presse dénonçant une manifestation trop cocardière et pas assez pacifiste soit considéré comme « inadmissible » par un parti qui se prétend européen.

La décision d’Europe Ecologie Alsace n’est en fait qu’un prétexte bien commode pour se séparer d’Unser Land, dont l’engagement sincère et déterminé pour l’Alsace révulse certains membres des Verts. Les mois de travail commun avec Europe Ecologie Alsace ont malheureusement mis à jour une triste réalité, celle d’une minorité d’écologistes, verrouillant le rassemblement Europe Ecologie Alsace et cachant leur idéologie profondément jacobine et hostile au bilinguisme derrière des discours de façade.

Dernier exemple du mépris de la direction d’Europe Ecologie Alsace pour la cause alsacienne : le jeudi 18 février, la direction d’Europe Ecologie Alsace avait décidé de supprimer unilatéralement l’utilisation du logo « Unser Land » sur la propagande électorale, invoquant le fait que le nom du parti est rédigé en alsacien et non en français.

Dans ces conditions, les vagues promesses d’Europe Ecologie Alsace en matière de décentralisation et de bilinguisme n’ont désormais aucune crédibilité.

Cette affaire démontre une nouvelle fois que seul un parti alsacien est en mesure de porter les intérêts alsaciens.

Aussi, et fort du soutien de ses militants et sympathisants, Unser Land poursuit sa construction comme nouvelle force politique alsacienne ainsi que son engagement indéfectible pour une Alsace autonome, européenne, démocratique et solidaire.

Share This