Suite à la campagne de communication lancée par Unser Land en faveur d’une collectivité à statut particulier, M. Rottner, par l’intermédiaire de M. Bouchard, directeur général des services, a saisi un huissier afin d’exiger le retrait du logo « Grand Est » des documents édités à cette occasion par notre mouvement. Nous prenons acte de cette tentative d’intimidation.

Dans le cas où effectivement une loi permettrait la censure souhaitée par M. Rottner, Unser Land se conformera au droit, à condition, bien évidemment, que l’État se conforme également au droit, et en particulier à la Charte européenne de l’autonomie locale, en organisant un référendum sur la sortie du Grand Est.

Dans le cas contraire, il est bien évidemment hors de question pour notre mouvement d’accepter toute forme de censure, qui plus est de la part d’un triste sire sans parole. Aussi, nous maintiendrons notre campagne.

En attendant, Unser Land invite tous les Alsaciens à diffuser les tracts et le projet Unser Land. Contrairement à la propagande du Grand Est, ces documents ne sont pas financés avec de l’argent du contribuable.

Jean-Georges Trouillet
Secrétaire générale et porte-parole d’Unser Land

Télécharger le résumé du projet

Télécharger le projet complet

Le tract en cours de distribution en Alsace

Lettre de menace Grand Est

Le lettre de menace réceptionnée par voie d’huissier par Unser Land

Share This