Pouvez-vous vous présenter ?

Lionel EGLOFF, 33ans, je vis en concubinage, je suis père d’une fille de 9 ans. Résidant à Wuenheim, et depuis toujours dans le canton de Guebwiller, je suis Infirmier Anesthésiste au Centre Hospitalier de Mulhouse. Natif de Guebwiller, je suis engagé auprès de la population locale depuis 1998 chez les Sapeurs-Pompiers.

Avez-vous déjà été élu ?

Je ne me suis jamais présenté aux élections et par conséquent je n’ai jamais été élu.

Quels sont vos centres d’intérêts ? Etes-vous actifs dans une ou plusieurs associations locales ?

Je suis engagé au Service de Santé et de Secours Médicales du SDIS68 en tant qu’infirmier de Sapeurs-pompiers Volontaire. Mon centre d’affectation est Soultz et je fais partie de l’amicale des pompiers de Soultz, très active dans la commune. Je suis aussi membre de l’Association de CycloTourisme du Florival et du syndicat d’apiculture de Guebwiller.

Pourquoi vous présentez-vous à ces élections ?

Pour moi, il s’agit avant tout d’un devoir citoyen. J’ai le sens de l’engagement et ma région Elsass n’a jamais été autant en péril. Après le mouvement populaire de la fin d’année 2014, qui rassemblait des milliers de manifestants contre la dissolution de l’alsace au profit de la méga région, ces élections arrivent à point nommé. Il est temps maintenant de poursuivre ce mouvement ailleurs que dans la rue, par l’action politique.
Je me présente pour proposer une alternative aux concitoyens du canton de Guebwiller, et permettre aux alsaciens de voter Alsacien. C’est pour les servir que je me propose, j’aime mon canton, ma région et je souhaiterais défendre nos intérêts communs.

Pourquoi avoir choisi Unser Land ?

Unser Land est un parti régional dont je partage les valeurs. « Régional », est la taille idéale pour défendre les intérêts Alsaciens sans être dominé par un parti Jacobin. Parti autonomiste, je me reconnais dans cette vision juste, qui permettrait de gérer l’Alsace de façon pertinente tout en apportant des réponses adaptées aux attentes de proximité. L’autonomie permet d’avoir une liberté décisionnelle et fiscale indispensable dans une démocratie, tout en faisant parti intégrante de la république Française.
Unser Land est le seul parti politique à s’opposer catégoriquement à la méga-région, tant en paroles qu’en actes, car sa seule finalité est l’intérêt alsacien.
Unser Land est un parti d’ouverture, qui agit en bonne intelligence et avec du bon sens, il propose une alternative constructive et bénéfique au système imposé par Paris, à l’hypercentrisme parisien, aux partis jacobins en échec au vu de la situation actuelle.

Quel regard jetez vous sur les hommes politiques alsaciens ?

A mon sens, il y a très peu d’hommes politiques alsaciens mais plutôt des hommes politiques qui exercent leur mandat en Alsace. En effet, combien d’hommes politiques se sont mobilisés pour défendre les concitoyens qu’ils représentaient ? Combien se sont manifestés, combien ont agi ? La quasi-totalité n’ont rien fait, mais encore pire, ont étouffé la voix du peuple. Ils obéissent aux consignes de leur parti national respectif, et ont comme première préoccupation leur propre carrière politique. Ils n’existent à un niveau que dans l’attente de passer au supérieur, jusqu’à voir la tour Eiffel en ligne de mire.
Comment faire confiance à ces hommes et femmes ? Qui de plus, cumulent les mandats, et n’ont que faire de leurs électeurs en dehors de la période électorale. Le bilan est là, les conséquences aussi, l’alternative c’est Unser Land !

Que signifie l’Alsace pour vous ?

L’Alsace c’est l’Elsass, c’est ma région et celles de tous les Alsaciens. C’est un territoire gorgé de richesse et d’histoire, simplement magnifique et exceptionnelle. La région est dynamique et innovante, créatrice de richesse et de prospérité. Elle doit rester ainsi, respectueuse de son histoire tout en évoluant pertinemment au monde actuel.

A quoi ressemblerait votre Alsace idéale ?

L’Alsace idéale serait autonome, ayant une cohésion sociale sur l’ensemble de son territoire. Elle serait alors capable de libérer ses énergies vives et d’innover davantage. Elle pérenniserait sa protection sociale à tous ses habitants.
L’Alsace c’est la force d’hier et surtout la force de demain.

Si vous êtes élus, quelles seront vos premières décisions ?

Je garantirai un lien et une transparence avec mes concitoyens. Je proposerai une page Internet qui permettra de suivre notre action et notre travail. Chacun pourra interagir avec le binôme, afin de garantir une représentation démocratique du canton. Proposer la création d’un cursus bilingue a tous les enfants, de la maternelle au lycée.

Quel(s) projet(s) voulez-vous soutenir particulièrement dans votre canton ?

Le canton de Guebwiller doit continuer à s’ouvrir sur le monde, c’est pour cette raison que je soutiendrai l’installation du réseau haut débit.
Proposer d’avantage de structures de garde et d’activité pour les enfants, mais aussi proposer des structures d’accueil pour la prise en charge des personnes dépendantes.
Soutenir le tissu associatif local qui anime et rapproche les personnes.
Développer les pistes cyclables et leurs interconnexions
Ouvrir le canton par le rail qui sera une force pour demain.

Share This