PHOTO © DALGO

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Pierre Peresson, j’ai 29 ans et exerce actuellement en tant que médecin généraliste remplaçant. Je suis marié, originaire de Wolxheim et résidant actuellement à Niederhausbergen.

Avez-vous déjà été élu(e) ?

Non

Quels sont vos centres d’intérêts ? Etes-vous actifs dans une ou plusieurs associations locales ?

L’Alsace tout d’abord, que cela soit sous l’angle historique ou celui du présent et de l’avenir. Je suis également passionné d’histoire et de nature, pratiquant la marche et la course à pied. Sur le plan de l’engagement je suis membre d’Unser Land depuis deux ans et élu au Grosser Rat depuis un an et demi. Je suis également engagé dans l’Eglise Protestante d’Alsace Lorraine en tant que conseiller presbytéral de ma paroisse.

Pourquoi vous présentez-vous à ces élections ?

Pour défendre la pérennité de l’Alsace dans son cadre institutionnel actuel et promouvoir un modèle fédéral de gouvernance où l’Alsace disposerait de ses propres institutions, parlement et gouvernement régional, pour améliorer la gestion des territoires et rendre aux Alsaciens la maîtrise de leur destin.

Pourquoi avoir choisi Unser Land ?

Car il s’agit du seul parti politique réellement alsacien, indépendant des partis parisiens, et qui défend une vision radicalement nouvelle pour l’Alsace. Par ailleurs, je partage les convictions d’humanisme

Quel regard jetez vous sur les hommes politiques alsaciens ?

Un regard mêlé de tristesse et de désillusion face à une classe politique qui en majorité privilégie la soumission honteuse au pouvoir parisien à la défense du peuple alsacien.

Que signifie l’Alsace pour vous ?

Une communauté de destin unie par un même cadre de vie, une histoire et une culture orginales, germanique teintée de française, ce qui lui confère une identité à part entière qu’il est de notre devoir de préserver.

A quoi ressemblerait votre Alsace idéale ?

Une Alsace dont les habitants puissent prendre eux-mêmes les décisions qui les concernent, avec un parlement et un gouvernement régional alsacien, à l’instar des cantons suisses ou des Länder allemands.

Si vous êtes élus, quelle seront vos premières décisions ?

Utiliser l’ensemble des moyens mis à ma disposition pour préserver la région Alsace dans ses contours actuels.

Quel(s) projet(s) voulez-vous soutenir particulièrement dans votre canton ?

Le maintien du tissu économique et de l’emploi, ainsi que la généralisation de l’accès aux filières bilingues dans l’ensemble du canton et ce jusqu’au lycée.

Share This