Le parti alsacien Unser Land s’émeut de la situation sanitaire qui touche l’Alsace-Moselle depuis quelques jours.

La solidarité doit prévaloir sur les conflits qui minent souvent notre société. Aussi, nous saluons la solidarité nationale qui s’organise et permet de soulager nos hôpitaux saturés. Et nous n’oublions pas la formidable solidarité de nos frères alémaniques qui, par l’intermédiaire de Winfried Kretschmann, Ministerpräsident du Baden-Wüttemberg et de Martin Horn, Oberbügermeister de la ville de Freiburg, ont mis à disposition des lits en réanimation, offrant ainsi une lueur d’espoir vers les actes fondateurs de la nécessaire construction européenne « d’après ». Qu’il est réconfortant de voir des dirigeants locaux en capacité décisionnelle !

Mais il est aussi de la responsabilité d’Unser Land d’attirer l’attention du peuple alsacien sur l’inconséquence des pouvoirs publics par rapport à une situation qui, les chiffres en attestent, était hautement prévisible et que les responsables politiques nationaux et grandestiens ont ignoré.
Unser Land publie sur son site une pré-étude factuelle sur le sujet que nous vous invitons à consulter :
https://www.unserland.org/covid-19-pourquoi-lalsace-a-t-elle-ete-sacrifiee-unser-land-demande-une-commission-denquete-parlementaire/

Il apparaît clairement que la santé des Alsaciens a été sacrifiée, soit par ignorance, soit par intérêts politiques.

C’est pourquoi Unser Land veillera à ce que, quand la situation d’état d’urgence sanitaire sera levée, toute la lumière soit faite par la création d’une commission d’enquête parlementaire.

Share This