Le 100e Congrès des Maires de France se tiendra à Paris du 20 au 23 novembre : nul doute que de nombreux élus d’Alsace se rendront dans la capitale à cette occasion.
Alors que l’Alsace, bafouée par la réforme territoriale de 2015 qui l’a incorporée de force dans le Grand Est, se bat pour retrouver son autonomie politique et pérenniser sa langue et sa culture, Unser Land appelle les élus à soutenir publiquement la revendication d’un statut particulier pour une collectivité Alsace hors de la technostructure Grand Est, en évoquant la question lors de tous les débats et discussions qui auront lieu durant ces journées, soit avec leurs collègues, soit lors des échanges de vues avec des membres du gouvernement et du Parlement.

En effet, l’Alsace a besoin du soutien du reste de la France pour réussir son pari d’une décentralisation démocratique ; conformément à la Constitution, elle veut expérimenter un statut qui lui accorde des compétences et des ressources répondant aux espoirs de ses habitants ; cette ambition concerne aussi les communes et mérite donc d’être entendue lors de ce Congrès.

Les maires d’Alsace sont au contact le plus direct des citoyens : ils se doivent d’être le relais de leur volonté quasi unanime de quitter le Grand Est et de donner un nouveau départ à l’Alsace. La « bataille pour l’Alsace » se gagnera à Paris !

Share This