logo_rouge

Madame, Monsieur le maire

Comme vous le savez, le gouvernement prépare actuellement une réforme territoriale. Dans l’état actuel du projet du gouvernement, la région Alsace serait supprimée et englobée dans une méga-région Lorraine-Champagne-Ardenne-Alsace présentant une superficie plus grande que la Belgique ou les Pays-Bas, avec un budget cumulé d’environ 2,5 milliards d’euros (cumul des budgets primitifs 2014 des trois régions) contre plus de 35 milliards en 2014 pour l’Etat de Bavière, par exemple. Qui ne dit mot consent !

  1. le maire, l’avenir de l’Alsace n’est pas celui des élus départementaux et régionaux, c’est celui de vos administrés et de tous les Alsaciens. Le projet de réforme territoriale n’est pas une réforme anodine, mais un redécoupage comme il s’en produit une fois par siècle.

Comme vous le savez, l’immense majorité du peuple alsacien refuse d’être fusionné avec la Lorraine ou la Champagne-Ardenne. Une réforme territoriale est indispensable, mais dans le sens où il faut des régions fortes qui correspondent aux réalités géographiques, économiques, juridiques, culturelles et historiques. Comme la Bretagne, la Normandie ou la Corse, l’Alsace a sa raison d’être.

Ce dont nous avons besoin, c’est de garder notre région Alsace et de supprimer le millefeuille administratif en créant une collectivité territoriale unique. Le projet de loi sera examiné en dernière lecture le 18 novembre prochain à l’assemblée nationale.

Le gouvernement et les députés observent de près la situation en Alsace. Et nul doute que l’importance de la mobilisation des maires pèsera lourd dans la décision finale. Aussi, nous vous invitons à prendre une motion contre la fusion avec la Lorraine et Champagne-Ardenne et en faveur de la création d’une collectivité territoriale unique.

Dans tous les cas, si vous avez adopté une motion en ce sens ou si vous comptez le faire, il est indispensable de le faire savoir aux médias et en particulier aux Dernières Nouvelles d’Alsace recensent actuellement les communes qui ont adopté une motion (elles sont 206 à ce jour, soit plus d’un quart des communes d’Alsace).

Enfin, nous vous invitons également à:

  • mettre les drapeaux en berne dans votre commune
  • pavoiser avec le drapeau alsacien « Rot un Wiss » sur votre maire et/ou les édifices publics de votre commune
  • apposer des rubans noirs des autocollants « Alsace unie contre la fusion forcée avec la Lorraine et Champagne-Ardenne » sur les panneaux d’entrée de votre commune.

Comptant à n’en pas douter sur le soutien des premiers représentants du peuple alsacien que vous êtes, nous tenons à vous remercier par avance des initiatives que vous entreprendrez pour la défense de l’Alsace et des alsaciens et vous témoignons toute notre reconnaissance.

Andrée Munchenbach Présidente d’Unser Land

Share This