Unser Land réaffirme son soutien aux personnels hospitaliers et aux citoyens dans le combat courageux qu’ils ont engagé pour la préservation d’une prise en charge hospitalière juste, égale et universelle.

Les menaces et la suppression de services ces derniers temps aux hôpitaux de Thann/ Thànn, Altkirch/ Altkilch, Sélestat/ Schlettstàdt, Obernai/ Ewernàhn, Schirmeck… ainsi que la pression mise sur les personnels — particulièrement dans les services des Urgences — mais aussi sur les usagers dans le contexte d’une population en augmentation, vieillissante et/ou fragile — sont d’autant plus inacceptables que le pouvoir central gère notre bien commun de manière complètement déconnectée de nos réalités locales.

Aussi, Unser Land réclame d’abord des mesures et des investissements immédiats pour arrêter le massacre social et psychologique dans les services. Le parti demande le rétablissement d’un maillage territorial de proximité garantissant un accès équilibré aux soins et mettant fin à la logique dévastatrice de concentration dans quelques « métropoles choisies ».

D’autre part, Unser Land se mobilise pour une décentralisation et une démocratisation de la politique de santé à travers du retour à une Agence Régionale de la Santé inscrite dans le périmètre alsacien et pilotée conjointement par les élus locaux, les professionnels de santé et des représentants des usagers.

Share This