/*! loadCSS rel=preload polyfill. [c]2017 Filament Group, Inc. MIT License */ (function(w){"use strict";if(!w.loadCSS){w.loadCSS=function(){}} var rp=loadCSS.relpreload={};rp.support=(function(){var ret;try{ret=w.document.createElement("link").relList.supports("preload")}catch(e){ret=!1} return function(){return ret}})();rp.bindMediaToggle=function(link){var finalMedia=link.media||"all";function enableStylesheet(){link.media=finalMedia} if(link.addEventListener){link.addEventListener("load",enableStylesheet)}else if(link.attachEvent){link.attachEvent("onload",enableStylesheet)} setTimeout(function(){link.rel="stylesheet";link.media="only x"});setTimeout(enableStylesheet,3000)};rp.poly=function(){if(rp.support()){return} var links=w.document.getElementsByTagName("link");for(var i=0;i

Étape importante dans le développement de la signalétique bilingue à Mulhouse, la ville est en train d’installer dans son « Grand Centre », en cette fin d ‘année 2011,  des panneaux directionnels à l’attention des piétons et des cyclistes.

Or ces panneaux -et c’est une réelle innovation- sont désormais bilingues, français/allemand (Hochdeutsch). Ainsi, petit à petit, la langue régionale a droit de « cité » et s’affiche sans complexe dans l’espace public mulhousien, et ceci sous ces deux composantes : dialecte mulhousien (Milhüserditsch) et allemand littéraire (Hochdeutsch).

C’est suffisamment remarquable pour être souligné et une nouvelle fois, Mulhouse s’avère réellement pionnière en la matière en Alsace !

Lire la suite sur http://plaquesbilingues.fr/

Share This