La création de la région Grand Est est issue de la fusion imposée par le Gouvernement Valls en 2015 aux anciennes régions d’Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne, au mépris du droit européen qui exige la consultation des populations concernées.

Depuis, le parti autonomiste Unser Land se bat pour redonner à l’Alsace un statut de collectivité à statut particulier — à l’instar de la Corse — et la faire sortir de la région Grand Est, comme le réclame une très large majorité du peuple alsacien.

Pour calmer les esprits, le Premier ministre a, en janvier 2018, confié au préfet Marx une mission sur l’avenir de l’Alsace, mais sans perspective de sortie du Grand Est. Le destin de l’Alsace est maintenant suspendu au bon vouloir du Gouvernement, qui devrait prendre sa décision dans les semaines à venir.

Unser Land soutient la création d’une collectivité unique d’Alsace — issue de la fusion des départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin — à condition qu’elle soit dotée de compétences élargies

En outre, Unser Land continue son combat pour la sortie de l’Alsace de la région Grand Est, répondant ainsi aux aspirations du peuple alsacien.

Cette campagne d’affichage, volontairement choc, appelle les Alsaciennes et les Alsaciens à prendre en main leur destin en refusant qu’il soit déterminé par Paris.

De toute évidence, sans l’émergence d’Unser Land sur la scène politique alsacienne et nationale, l’Alsace serait morte et enterrée, noyée dans une improbable, inutile et coûteuse région Grand Est.

 

Share This