Prenons la parole !

Pendant des siècles, l’Alsace a été ballottée et a subi malgré elle changements de nationalité et d’institutions. Le 7 avril 2013, et pour la première fois dans notre histoire, nous serons consultés par référendum pour décider de notre avenir et de nos institutions. Ce débat sur la création d’un conseil d’Alsace est un moment historique pour notre région. C’est également une chance unique pour nous, Alsaciens, de prendre notre destin en main. Ne laissons pas passer cette opportunité qui, peut-être, ne se représentera plus jamais. En votant massivement le 7 avril, nous accomplirons
notre devoir de citoyens mais nous signifierons également au pouvoir politique qu’il était grand temps de nous donner la parole.

L’union fait la force

Les départements ont été créés en 1790 afin de faire disparaître les grandes régions historiques et d’asseoir le centralisme parisien. Leur taille se base sur la distance parcourue par un cheval en une journée… Quelle est la légitimité d’un tel découpage géographique de nos jours ? Aucune. Les départements sont des anachronismes coûteux et inutiles. Si les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin sont des créations artificielles, l’Alsace, elle, correspond à une réalité historique, linguistique, économique, géographique et politique. Face à la mondialisation et au centralisme parisien, il
est temps de nous rassembler autour de notre région. En donnant à l’Alsace des moyens et un pouvoir similaire aux autres régions européennes, nous donnerons un avenir à notre économie, notre langue et notre identité. Renforcer le pouvoir de la région, c’est aussi sauver notre Droit Local attaqué de toutes parts ces derniers temps. Unis autour de la région, nous éviterons également notre
incorporation dans un ensemble « Grand Est », incluant la Lorraine et Champagne-Ardennes. Un tel projet signerait la fin de l’Alsace.

Sauver l’argent public

Qui fait quoi en Alsace ? Personne ne le sait plus vraiment. Il y a aujourd’hui trop de doublons et trop d’élus sans responsabilités. Garder le système actuel, ce serait non seulement hypothéquer notre avenir, mais également continuer à jeter l’argent par les fenêtres. Le système actuel est inefficace et coûteux. Or nos impôts doivent servir l’intérêt général et non à financer des mandats superflus, à favoriser le clientélisme ou à entretenir des rivalités de clocher artificielles. L’argent des contribuables doit servir aux écoles, aux hôpitaux, à la police, aux services sociaux, aux services publics dans
les zones rurales… La création d’un Conseil unique d’Alsace est un pas décisif vers des institutions plus efficaces et une meilleure utilisation de l’argent public.

Le 7 avril 2013, je vote « oui » à l’Alsace.

Unser Land est un mouvement fondé en 2009, qui réunit des citoyens alsaciens déterminés à défendre les intérêts de l’Alsace et des Alsaciens. C’est un parti indépendant, défendant les valeurs humanistes et écologistes. Pour soutenir notre campagne, rejoignez-nous !

Télécharger le tract de la campagne

 

affiche_oui

Share This