PANNEAU 70

A 31 : la régulation dynamique des vitesses devient contraignante.

Expérimentée depuis octobre 2013 sur quatre kilomètres, la régulation dynamique des vitesses sur l’A 31 devient contraignante, sous ordre du préfet, dans les deux sens de circulation entre le Triangle de la Fensch à Richemont et la frontière luxembourgeoise à partir de ce lundi 19 octobre.

Les usagers sont donc désormais obligés, sous peine d’être verbalisés, d’adapter leur vitesse en temps réel suivant les injonctions des panneaux à messages variables déployés sur les 26 km de réseau, soit 13 km dans chaque sens. Il s’agit d’une première sur une autoroute non-concédée. Les panneaux fixes indiquant des vitesses vont être progressivement retirés. Dans tous les cas, selon le code la route, l’indication d’un panneau à message variable prévaut sur une indication fixe.

Le système repose sur un algorithme qui ordonne de manière semi-automatique aux heures de pointe, soit le matin de 6 heures à 9h30 et le soir de 16 heures à 20 heures, de rouler à 110 km/h, 90 km/h ou 70 km/h. Par ce mécanisme, les autorités entendent retarder la formation de bouchons dans cette zone sensible du trafic pendulaire frontalier. L’idée est d’augmenter le débit du flux de véhicules en le répartissant plus efficacement sur les deux voies, tout en réduisant les à-coups pour améliorer le confort des automobilistes.

Au pic de congestion du matin, vers 8 heures, la vitesse moyenne entre Richemont et la frontière luxembourgeoise est inférieure à 20km/h. Au retour des travailleurs frontaliers, la traversée de Diddenowen (Thionville) est catastrophique entre 16 heures et 18 heures.

Pour les frontaliers, principaux concernés par la question, le dispositif ne permettra pas de désengorger l’axe autoroutier majeur de la Lorraine dans le Nord mosellan (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t1177-l-a-31-axe-majeur-nord-sud-en-lorraine). Tout au plus, il servira à coller des PV supplémentaires.

Il y a une dizaine d’années, il fallait partir à 6h45 de Diddenowen pour éviter les bouchons. L’année dernière, c’était 6h10. Aujourd’hui, c’est 6 heures.

Traversée par plus de 70 000 véhicules par jour, dont 13 % de poids lourds, l’A 31 est complètement saturée au Nord de Diddenowen et la frontière luxembourgeoise. Sur cette portion, le trafic dépasse fréquemment les 3 000 véhicules par heure. Selon les estimations, 15 à 20 000 voitures et 1 000 à 2 000 poids lourds supplémentaires sont attendues d’ici 2030 sur l’A 31.

.

Source : Groupe BLE Lorraine

 

Share This