Les 6 et 13 décembre prochains auront lieu les premières élections régionales suivant la récente réforme territoriale. Au mépris des règles démocratiques les plus élémentaires, et dans le seul but de défendre ses intérêts particuliers, le régime parisien a créé de nouvelles régions qui ne répondent en rien aux attentes de la population, ni aux logiques géographiques et économiques.

Sans consulter les Alsaciens, révélant ainsi au grand jour sa nature totalitaire, il a fait disparaître l’Alsace du paysage électoral, forçant du même coup tous les partis candidats à être présents sur l’ensemble du nouveau territoire créé et à trouver des thématiques de campagne alambiquées se rapportant à cet espace totalement artificiel.

Bien évidemment, et c’est ici un vieux rêve jacobin qui se réalise, ces règles scélérates rendent quasi impossible l’élection d’une représentation véritablement alsacienne et défendant les vrais intérêts de nos compatriotes.

Ce système crapuleux nous impose un scrutin proportionnel de liste à deux tours avec prime majoritaire, méthode éprouvée pour lisser la diversité des opinions du peuple et créer une majorité artificielle.

Le mouvement autonomiste alsacien n’a jamais été et ne sera jamais un bloc uniforme, il est formé de personnalités diverses et variées aux tendances parfois contradictoires, c’est ce qui le rend profondément humain. Au cœur de ses préoccupations se trouvent la langue, la culture, la quête de liberté, de justice et de démocratie participative véritable.

Il est cependant des moments de l’histoire où l’union est indispensable pour faire avancer une juste cause. A l’approche de ce scrutin, il est évident que le parti Unser Land est la seule formation qui puisse légitimement représenter le mouvement autonomiste alsacien sur le plan électoral.

Nous, signataires de la présente, ne sommes pas membres d’Unser Land. Nous tenons à garder notre liberté en toute circonstance. En revanche, dans cette lutte inégale, parce que truquée dès l’origine, qui aura lieu les 6 et 13 décembre prochains, nous considérons Unser Land comme le seul représentant légitime de l’autonomisme alsacien. Entre Unser Land et le néant jacobin notre choix est fait : Unser Land o muerte!!!

C’est pourquoi nous soutenons Unser Land sans réserve pour les régionales 2015 et appelons les Alsaciennes et les Alsaciens à voter massivement pour ce parti en décembre.

Joseph Schmittbiel (hewwemi.net) Bernard Wittmann Mario Zimmer

Share This