Hier soir, au cours du match de football SRC Colmar/ RCSA à la Meinau, une banderole portant l’inscription “Migrants Raus, Elsass Frei” a été déployée par deux individus dans les tribunes.

Ces inscriptions haineuses et infâmes ne peuvent bien évidemment qu’être condamnées avec la dernière fermeté par Unser Land. De tels propos sont incompatibles avec notre philosophie politique qui puise sa source au coeur de l’humanisme rhénan.

Leurs auteurs ne sont pas membres d’Unser Land, et une plainte sera déposée par notre parti à leur encontre.

Depuis six ans que notre parti existe, notre position à l’égard des propos extrémistes ou identitaires est et demeurera inébranlable.

Force est néanmoins de constater que nombre de nos adversaires politiques sont prêts à tous les amalgames pour discréditer Unser Land. De tweets assassins en sous-entendus douteux, la chasse est ouverte pour ceux qui, sans preuves ni arguments, n’ont pour seule cible que le dessous de la ceinture.

Les Alsaciens aspirent sans doute à autre chose que ce type de bassesses qui ont tant fait pour la montée du Front National. Ceux qui aujourd’hui crient au loup sont ceux-là même qui par leurs pratiques politiques ont contribué à jeter le discrédit sur la politique et à nourrir l’extrémisme en France et en Alsace.

Unser Land est au service exclusif de tous les Alsaciens, sans distinction de sexe, de religion, d’origine. Ensemble, en décembre, nous ferons gagner l’Alsace. Contre la haine, contre le rejet de l’autre, mais aussi contre la politique de caniveau qui gangrène la démocratie.

Share This