Unser Land, exprime sa consternation face aux tags haineux qui ont souillé les murs de la permanence du député de la circonscription. Sa présidente, au nom de tout le parti, assure M. Studer de son empathie et de sa solidarité. 

Ces actes anonymes et lâches sont, par leur bêtise et leur violence extrêmes, des symptômes inquiétants et tristement récurrents du délitement culturel de notre société, qu’il devient urgent et vital de rattacher aux valeurs humanistes. Cette dérive haineuse appelle une condamnation ferme et unanime.

Jean-Georges Trouillet,
Secrétaire général et porte-parole d’Unser Land

Share This