Le dimanche 27 septembre prochain auront lieu les élections sénatoriales. A cette occasion, les sénateurs des départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin seront renouvelés.

Dans le Bas-Rhin, Unser Land a mené des discussions avec André Reichardt, président du « Mouvement pour l’Alsace », répondant ainsi à l’appel au rassemblement des régionalistes lancé le 7 juillet dernier par le dit mouvement. Ce mercredi 29 juillet, M. Reichardt a finalement indiqué son refus d’intégrer Mme Andrée Munchenbach en 4ème position sur sa liste, préférant conduire une liste constituée uniquement de LR recyclés ou apparentés.

Dans le Haut-Rhin, nous constatons que Christian Klinger, vice-président du « Mouvement pour l’Alsace », conduira la liste LR du Haut-Rhin intégrant des soutiens notables de Jean Rottner, président de la région Grand Est.

Passés les discours, MM. Reichardt et Klinger ont démontré par leurs actes la primauté de leur intérêt personnel et partisan sur celui de l’Alsace, entamant largement leur crédibilité à défendre la cause qu’ils prétendaient incarner.

D’autres listes ont fait acte de candidatures et nombre d’entre elles ont annoncé faire campagne « sur le thème de l’Alsace », emmenées par des sénateurs sortants – notamment Guy-Dominique Kennel – qui se sont surtout distingués par leur absentéisme ou leur désintérêt lors des débats sur la Collectivité Européenne d’Alsace au Sénat.

A côté de ces candidats qui se servent de l’Alsace pour leur ambition, il est indispensable de proposer aux électeurs des candidats dont l’ambition est de servir l’Alsace.

Partant de ce constat, Unser Land a décidé de participer à des listes d’union des régionalistes dans les deux départements alsaciens. Dans le Haut-Rhin, cette liste sera menée par Jean-Georges Trouillet, fondateur et président du mouvement alsacien.

Jean-Georges Trouillet
Président

Share This