aland vue de Hamnen

 

Åland, un État libre associé à la Finlande.

par Michel Haering

 

Åland ou Landskapet Åland est un archipel constitué de plus de 6700 îles  dont 25 sont habitées. Situées au nord de la mer Baltique, elles sont éloignées d’une quarantaine de kilomètres des côtes suédoises et d’une quinzaine des côtes finlandaises. Leur superficie est de 1580 km² et la population est de près de 29 000 habitants, répartis en 16 communes. La capitale est Mariehamn, environ 11 500 âmes, située sur l’île principale Fasta Åland qui compte 90% de la population de l’archipel.

Åland est une des 19 régions de la Finlande. Elle dispose d’une large autonomie et jouit d’un statut d’État libre associé. Cette autonomie est inscrite dans la Constitution finlandaise.

La seule langue officielle d’Åland est le suédois, mais différents dialectes  y sont parlés. La langue d’enseignement est le suédois, le finlandais étant à même titre que le français et l’allemand une matière à option ! L’apprentissage de l’anglais est obligatoire dans le premier cycle. Les 5% de la population parlant le finnois ne sont pas une minorité reconnue, alors que la Finlande continentale est bilingue !

 

Les habitants appartiennent presque tous à l’église luthérienne. Åland fait partie de l’évêché de Porvoo, qui regroupe les régions suédophones de Finlande.

aland église de Finström

l’église de Finström

 

Le pays dispose d’un  drapeau depuis 1954. Il représente les relations historiques avec la Suède. L’hymne national Ålänningen sång «  Lied des Åländers «  date de 1922. Åland dispose d’une administration postale propre qui émet ses  timbres. La signalisation routière n’est affichée qu’en suédois.

Les partis politiques sont totalement indépendants des partis finlandais. Les habitants participent  à toutes les élections qui se tiennent en Finlande. Pour les législatives, l’archipel forme une circonscription propre et envoie un député au parlement. Son représentant rejoint traditionnellement le parti de la minorité suédophone.

Les habitants d’Åland sont citoyens finlandais. Ils  élisent tous les quatre ans un parlement, Lagting, «  Landtag », qui nomme le gouvernement. Mais la loi sur l’autonomie reconnaît parallèlement un droit patriotique, Hembygdsrätt, « Heimatrecht », qui ressemble dans les faits à une citoyenneté ålandaise. D’ailleurs lors des élections au parlement régional et aux communales, seules les personnes disposant de ce droit patriotique peuvent voter. Ce droit ne peut être acquis par un citoyen finlandais qu’après cinq ans de résidence sans interruption  sur les îles et à la condition de parler le suédois.

aland lagting

Le siège du parlement, Lagting, et le drapeau.

 

Comme la Finlande, Åland fait partie de l’Union Européenne, mais il existe une frontière fiscale avec les autres  pays , ainsi qu’avec la Finlande même ! L’archipel est exclu des prescriptions concernant l’impôt sur le chiffre d’affaires et la consommation. Ce protocole permet  d’effectuer des achats hors taxes  et génère un important tourisme commercial

La monnaie officielle est l’euro, mais les couronnes suédoises peuvent aussi être utilisées. Le taux de chômage est souvent le plus bas d’Europe.

 

Ech hàn getrauimt ! ‘s Elsàss kennt a neij Åland wara !

 

En cette période de fêtes, il est toujours permis de rêver d’un tel statut d’autonomie pour notre Alsace.

Schéni Wihnàchta un a gléckligs Neijjohr !

 

Sources : Åland Wikipedia. Die freie Enzyklopädie.

Share This