Comme en 2009 et 2010, le Parti Nationaliste Basque (EAJ-PNV), parti démocrate chrétien qui fût 30 ans au pouvoir au Pays Basque « espagnol », a invité Unser Land à participer à l’Alderdi Eguna, la grande fête du parti qui réuni tous les ans environ 100 000 personnes, et qui se tenait le week-end du 25 septembre.

Dans un premier temps, la délégation d’Unser Land a été reçu à Saint-Jean de Luz par la section « hexagonale » de l’EAJ-PNV, pour une réunion de travail au côté d’autres partis autonomistes démocrates-chrétiens : CDC (Catalogne), Parti Breton (Bretagne) et Ligue Savoisienne (Savoie) été en effet également présents.

Au cours de cette réunion, chacun a fait le bilan de l’année écoulée, de ses forces et de ses faiblesses, et des travaux en cours pour fin 2011 et 2012. Il en résulte qu’avec un élu au conseil général du Bas-Rhin -David Heckel- et des résultats tout à fait honorable dans 6 autres cantons, Unser Land a fait état d’un bilan plutôt satisfaisant.

Une réflexion sur le thème « économie et identité » a également été menée par les différents protagonistes, mais la somme importante d’information à partager n’a pas permis de mener ces travaux à terme. Ceux-ci se poursuivront donc dans les prochaines semaines.

Puis le samedi 24 au soir, les délégations ont été reçus au siège de EAJ-PNV, à Bilbao, par Inigo Urkullu, président, pour une réception où ont furent également présents les représentants des partis Catalans ou Galiciens, mais aussi les centristes Chiliens, Mexicain, Malien ou Cap-Verdien. Que de rencontres enrichissantes et de points de vue à partager !

De gauche à droite: Jean-Georges Trouillet (président Unser Land), Matthieu Hirn (secrétaire Unser Land), Inigo Urkullu (président EAJ-PNV), Jérôme Goepfert (vice-président Unser Land), Txaro Goikolea (responsable EAJ-PNB pour le Pays-Basque Nord), Gilles Rosset, Patrice Abeille (président de la Ligue Savoisienne).

Enfin, dimanche fût marqué par l’Alderdi Eguna, impressionnant rassemblement des militants de l’EAJ-PNV qui regroupe tous les ans environ 100 000 personnes. La journée a été ouverte par un défilé des responsables politiques de l’EAJ-PNV et des délégations invitées, au cours duquel Unser Land a présenté le drapeau alsacien à une foule compacte et réellement impressionnante. Puis tout le monde a assisté à le discours d’Inigo Urkullu, le président d’EAJ-PNV, marqué par le rejet du terrorisme et de la violence d’ETA et par la volonté de paix et de prospérité dans un premier temps, puis placé sur le thème du « Pays Basque, nation d’Europe » dans une second temps. Seconde moitié de discours où Unser Land fut d’ailleurs cité à deux reprises. La fin de la journée s’acheva avec une belle fête populaire… … et des idées plein la tête pour la délégation alsacienne !

Share This