Si la position d’Unser Land est ferme sur le sujet -résolument pour un Conseil d’Alsace aux compétences élargies et une subdivision par territoires ou pays-, nous voulons par ce communiqué affirmer que nous sommes particulièrement choqués par l’attitude de M. Buttner qui bloque, à la manière d’un despote et avec une malhonnêteté de plus en plus difficile à masquer, une avancée institutionnelle primordiale pour l’Alsace et les Alsaciens.

Il saisit en effet depuis des mois chaque occasion pour freiner un processus qui, il faut le rappeler, avant d’aboutir au Conseil d’Alsace, consistera, par voie de référendum, à donner enfin la voix au peuple alsacien. A l’heure où les membres de tous les partis, au-delà des clivages politiques traditionnels, appellent à une évolution vers le Conseil d’Alsace, nous exhortons M. Buttner, par ailleurs de plus en plus esseulé, à la raison et au respect des citoyens alsaciens en général, et de ses électeurs en particulier. Qu’il lâche les freins pour que l’ensemble des Alsaciens puissent enfin s’exprimer sur une question capitale pour l’avenir de leur région.

La démocratie en sera grandie !

Share This