Ce jour là, tout ce que l’Alsace compte de notables UMP s’était rassemblé à Truchtersheim pour assister aux voeux de Nicolas Sarkozy à destination du monde agricole.

En attendant le président de la république, parents et enfants, parqués derrière les barrières agitaient des centaines de drapeaux français en plastique. Bref, les notables UMP ont cru faire plaisir au président en organisant une scène à la Hansi… et en oubliant les drapeaux alsaciens et européens.

Mais il faut croire que le charme kitsch des Alsaciennes en cocarde n’a guère ému le président. Au cours du discours – patatras ! – Sarkozy confond Alsace et Allemagne ! On imagine le regard mortifié des organisateurs… même si les manifestations de mécontentement se sont tues au premier geste de la main du président. Le fameux courage de nos édiles…

Ce lapsus nous amène les commentaires suivants: à force de renier l’identité alsacienne et de se vouloir plus français que les Parisiens, nos élus finissent par brouiller l’identité de notre région à l’extérieur…

Mir welle bliewe was mir sin: ELSASSER !

Voir l’extrait du discours de Nicolas Sarkozy.

Share This