Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Plaques minéralogiques : et si les Alsaciens décidaient ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Plaques minéralogiques : et si les Alsaciens décidaient ?

UNSER LAND prend connaissance de la publication au journal officiel de la création d’un 14e identifiant territorial de plaque minéralogique en France métropolitaine, celui de la Collectivité Européenne d’Alsace (CeA).Ne boudons pas notre plaisir, les...

UNSER LAND prend connaissance de la publication au journal officiel de la création d’un 14e identifiant territorial de plaque minéralogique en France métropolitaine, celui de la Collectivité Européenne d’Alsace (CeA).

Ne boudons pas notre plaisir, les Alsaciens seront fiers de pouvoir à nouveau arborer un identifiant qui leur est propre. C’est un petit pas à portée symbolique que nous saluons. La touche finale d’une CeA que nous souhaitons ambitieuse.

Toutefois, il appartient maintenant aux départements de choisir le logo à apposer. Pourquoi laisser cet arbitrage à une poignée de décideurs au lieu d’interroger l’ensemble des administrés ?

Nous proposons à Brigitte Klinkert et à Frédéric Bierry de soumettre au vote du Peuple Alsacien plusieurs propositions qui pourraient être : le drapeau armorial ou blason utilisé jusqu’à présent ; le drapeau historique aux couleurs de l’Alsace Rot un Wiss ; et enfin une à deux propositions « modernes ».

Rappelons qu’il fût une époque, pour noyer le déni démocratique de la création de la méga-région, les Alsaciens, Lorrains, Champenois et Ardennais eurent la possibilité de choisir le nom de leur région. Le résultat du sondage fut inexploitable et conduisit au lamentable « Grand Est » face aux propositions pseudo historico-géographiques telles Nouvelle Austrasie, Rhin-Champagne et aussi Acalie.

Si nous ne sommes pas dupes quant au but recherché par cette insultante politique des hochets, il serait incompréhensible que la Collectivité Européenne d’Alsace, dont le nom a été imposé par l’Etat, ne permette au moins d’en sélectionner l’identifiant.

Consultez également
Loi climat et résilience

Loi climat et résilience

Le projet de loi climat et résilience, dont le vote global en 1ère lecture est prévu ce mardi 4...

3 mai 2021
Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Unser Land interpelle la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine culturel, cultuel et...

2 mai 2021
Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

🇫🇷 🇮🇩 🇩🇪 Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli / Landessprache: die Possen des...

1 mai 2021
Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Suite à l’approbation 8 avril dernier de la loi dite « Molac » pour la protection patrimoniale...

30 avril 2021
La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La manifestation d’envergure avec plus de 1000 tracteurs à Strasbourg illustre avec surenchère...

30 avril 2021
La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière de fin avril 2021 à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.Unser Land...

25 avril 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus