Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Turenne: une affaire d’imposture

Alors que le mouvement pseudo-régionaliste Alsace d’Abord a annoncé sa volonté de manifester samedi 23 janvier devant le monument Turenne de Turckheim, le mouvement autonomiste UNSER LAND tient à rappeler les faits suivants :

1) Turenne est un criminel de guerre à la solde du roi Louis XIV. Lors de la bataille de Turckheim en 1675, il a vaincu l’armée du Saint-Empire et donc l’Alsace. Suite à son annexion par la France, l’Alsace se retrouve aux mains d’un pouvoir centralisé, autoritaire et jacobin dont elle paye aujourd’hui encore les conséquences.

2) Lors de cette bataille, les troupes de Turenne ont massacré la population alsacienne au cours d’un effroyable carnage, qui relèverait aujourd’hui du tribunal pénal international. La réédification récente d’un monument à la gloire de Turenne sur le lieu même de ses abominations est une humiliation pour l’Alsace tout entière. A ce titre, Unser Land demande sa démolition et l’édification d’un monument pour à la mémoire des victimes du massacre perpétré par Turenne.

3) Le caractère régionaliste du mouvement Alsace d’Abord est une imposture. Alsace d’Abord est un mouvement pseudo-régionaliste qui, par cette action, tente par tous les moyens de récupérer le mouvement alsacien et son électorat. Or, dans les faits, l’action politique d’Alsace d’Abord est axée sur la xénophobie et l’islamophobie. Rappelons ici que le mouvement Alsace d’Abord est une scission du Front National et que, lors de la manifestation organisée l’année dernière au même endroit, Alsace d’Abord avait reçu le soutien de nombreux autres groupuscules d’extrême-droite. Ces activités et ses liens manifestes sont incompatibles avec celles d’un parti réellement alsacien.

Unser Land affirme qu’il est grand temps que l’Alsace se débarrasse enfin de ses deux plaies que sont le centralisme parisien et l’extrême-droite. L’Alsace n’aura un avenir que si elle est en mesure de prendre en main son destin grâce à un statut d’autonomie régionale et si elle est capable de bâtir une société solidaire qui fera de chaque nouvel arrivant un nouvel alsacien.

Consultez également
Loi climat et résilience

Loi climat et résilience

Le projet de loi climat et résilience, dont le vote global en 1ère lecture est prévu ce mardi 4...

3 mai 2021
Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Unser Land interpelle la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine culturel, cultuel et...

2 mai 2021
Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

🇫🇷 🇮🇩 🇩🇪 Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli / Landessprache: die Possen des...

1 mai 2021
Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Suite à l’approbation 8 avril dernier de la loi dite « Molac » pour la protection patrimoniale...

30 avril 2021
La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La manifestation d’envergure avec plus de 1000 tracteurs à Strasbourg illustre avec surenchère...

30 avril 2021
La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière de fin avril 2021 à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.Unser Land...

25 avril 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus