Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Rottner, de plus en plus à l’ouest

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Rottner, de plus en plus à l’ouest

M. Rottner donne à comprendre pourquoi la France va mal. Le comportement arriviste de certains élus entraîne des dépenses aussi somptuaires qu’inutiles. Ainsi rien, hormis la folie des grandeurs (« der Grössenwahn »), du président de la méga-région Grand Est ne justifie l’acquisition d’un hôtel particulier dans le quartier le plus huppé et le plus cher de Paris. Le pied-à-terre de M. Rottner – à qui il manquera bientôt la particule – le rapproche certes des ministères qu’il semble convoiter mais coûtera au contribuable 3 millions d’euros cash et quelques centaines de milliers d’euros tous les ans en fonctionnement. Suivra l’embauche d’un directeur, d’un personnel permanent, de chauffeurs… Question de standing ! Pour quels services rendus à la population ?

Le budget de communication et de propagande, les frais de réception, le coût des déplacements font exploser le budget de la Gross Région, sans effet sur le quotidien des gens. Au contraire. Augmentation des cartes grises, des tarifs TER, des licences sportives, etc. Le bon peuple est à la peine, tandis que ses élus mènent grand train et se donnent des airs de marquis.

À tous les niveaux, les élus français feraient bien de s’inspirer du comportement responsable de leurs homologues européens, notamment scandinaves, moins pléthoriques et plus scrupuleux. Ceux-ci savent se contenter de bureaux fonctionnels, n’abusent pas des frais de représentation, se déplacent tout naturellement en transports en commun au contact de leurs administrés.

À l’évidence, la France a besoin d’être réformée. Malheureusement, l’esprit qui souffle entre les lambris dorés de la République n’est pas celui du renoncement aux privilèges, ni de l’ouverture à la modernité et à une véritable démocratie.

Il est urgent de libérer l’Alsace du boulet que représente le Grand Est. Au contraire des partis nationaux, Unser Land, comme les autres partis régionaux auxquels il est fédéré, ne se préoccupe pas de flatter l’ego des élus et d’organiser leur plan de carrière, mais vise, à travers l’octroi d’un statut adapté, la bonne gestion des territoires, au bénéfice des peuples et dans le respect des générations futures.

Consultez également
CDP: L'ÉTAT FRANÇAIS S'ACHARNE CONTRE L'ALSACE ET LE BASSIN RHÉNAN

CDP: L'ÉTAT FRANÇAIS S'ACHARNE CONTRE L'ALSACE ET LE BASSIN RHÉNAN

Unser Land prend acte de la volonté forcenée de l'État français par son pourvoi en cassation de...

19 octobre 2021
7 ans après : Im Osten nichts neues

7 ans après : Im Osten nichts neues

C’était hier. De l’eau a depuis coulé sous les ponts. Sous ces ponts qui enjambent l’Ill. Dont...

13 octobre 2021
Notre rencontre de l'Executiv Rat s'est tenue ce soir 11/10/2021 à Sélestat

Notre rencontre de l'Executiv Rat s'est tenue ce soir 11/10/2021 à Sélestat

Au programme des échanges: l’élaboration de notre projet pour les élections à venir, projet qui...

11 octobre 2021
L'Elsässerditsch et le Hochdeutsch, victimes de la politique linguistique ?

L'Elsässerditsch et le Hochdeutsch, victimes de la politique linguistique ?

Les différentes expressions de l’Alsacien, l’Elsässerditsch et l’Allemand standard, victimes de...

5 octobre 2021
Faire vivre notre langue alsacienne

Faire vivre notre langue alsacienne

La langue alsacienne est le signe marquant de notre Heimat, celui qui lui donne toute sa...

4 octobre 2021
Notre allié SSW fait son entrée au Bundestag

Notre allié SSW fait son entrée au Bundestag

Après les récentes victoires dans divers parlements régionaux européens et dans certains...

27 septembre 2021