Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Macron à Strasbourg : démocratie bien ordonnée commence par soi-même

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Macron à Strasbourg : démocratie bien ordonnée commence par soi-même

Suite à la visite d’Emmanuel Macron en Alsace, Unser Land avertit le Président de la République : la seule voie que nous accepterons est celle de la création d’une collectivité à statut particulier avec sortie du Grand Est. L’Alsace en a besoin et l’immense majorité des Alsaciens la réclame avec force. Nous rejetons clairement toute fusion sèche des départements.

La « désagrégation régionale » évoquée par M. Macron pour parler d’une salutaire sortie du Grand Est témoigne de sa méconnaissance des réalités. En effet, désagréger le Grand Est supposerait que l’agrégation soit réelle, bref, que la « mayonnaise ait pris ». Ce n’est évidemment pas le cas. Chaque jour nous le rappelle.

La différenciation des territoires telle qu’évoquée est une piste intéressante, mais encore trop vague. Même le cadre actuel de l’article 72 de la Constitution ne permet pas, en l’état, d’apporter des solutions satisfaisantes, notamment pour la pérennisation du Droit Local. Il faut la création d’une Collectivité territoriale avec un pouvoir réglementaire et législatif, comme le réclament d’autres territoires, la Corse notamment. Nous, Unser Land, travaillons en ce sens avec des élus des autres territoires à l’élaboration de propositions législatives ainsi qu’à la révision des articles 72, 73 et 74 de la Constitution.

En proposant de créer un département Alsace et de récupérer éventuellement des compétences de la Région par convention/délégation, M. le Président de la République fait preuve soit d’une naïveté confondante, soit d’un cynisme réel. Ce n’est un secret pour personne que M. Rottner et nombre d’élus du grotesque Grand Est ne sont aucunement disposés à céder la moindre compétence à l’Alsace.

Seul M. Macron a le pouvoir de contraindre à ce transfert de compétences. Qu’il le fasse, si la cause de la démocratie qu’il est venu plaider ce mardi à Strasbourg a vraiment un sens pour lui.

Consultez également
CDP: L'ÉTAT FRANÇAIS S'ACHARNE CONTRE L'ALSACE ET LE BASSIN RHÉNAN

CDP: L'ÉTAT FRANÇAIS S'ACHARNE CONTRE L'ALSACE ET LE BASSIN RHÉNAN

Unser Land prend acte de la volonté forcenée de l'État français par son pourvoi en cassation de...

19 octobre 2021
7 ans après : Im Osten nichts neues

7 ans après : Im Osten nichts neues

C’était hier. De l’eau a depuis coulé sous les ponts. Sous ces ponts qui enjambent l’Ill. Dont...

13 octobre 2021
Notre rencontre de l'Executiv Rat s'est tenue ce soir 11/10/2021 à Sélestat

Notre rencontre de l'Executiv Rat s'est tenue ce soir 11/10/2021 à Sélestat

Au programme des échanges: l’élaboration de notre projet pour les élections à venir, projet qui...

11 octobre 2021
L'Elsässerditsch et le Hochdeutsch, victimes de la politique linguistique ?

L'Elsässerditsch et le Hochdeutsch, victimes de la politique linguistique ?

Les différentes expressions de l’Alsacien, l’Elsässerditsch et l’Allemand standard, victimes de...

5 octobre 2021
Faire vivre notre langue alsacienne

Faire vivre notre langue alsacienne

La langue alsacienne est le signe marquant de notre Heimat, celui qui lui donne toute sa...

4 octobre 2021
Notre allié SSW fait son entrée au Bundestag

Notre allié SSW fait son entrée au Bundestag

Après les récentes victoires dans divers parlements régionaux européens et dans certains...

27 septembre 2021