Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Urgences électorales !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Urgences électorales !

La farce que s’apprête à jouer le président grandestien et docteur Rottner touche à l’obscénité.

Durant les 7 mois de la mobilisation des urgentistes partout en France et particulièrement dans sa bonne ville de Mulhouse, la priorité de M. Rottner a été d’amplifier l’hémorragie de dépense publique en faveur d’une propagande éhontée et obsessionnelle et d’une « lobotimisation » généralisée pour imposer envers et contre tout l’idée et le logo du Grand Est : péniches, voitures du tour de France, tablettes numériques pour des milliers de lycéens, etc.

Celui pour qui l’urgence a été de déverser des millions d’euros dans l’acquisition d’un hôtel parisien pour supplanter la Maison de l’Alsace est saisi bien tardivement, mais bien opportunément, à 6 mois des élections municipales, par la conscience du haut degré de délabrement du service public hospitalier.

Ainsi le président du Grand Est, 1er adjoint de Mulhouse, président du SIVOM, de l’ANRU, etc. et… des Hôpitaux de Mulhouse Sud-Alsace, postule pour un mi-temps aux urgences de Mulhouse ! Super Rottner ! Saura-t-il convaincre son confrère et partenaire politique, l’adjoint au maire de Mulhouse, responsable du groupe majoritaire, vice-président de la M2A et Conseiller départemental 68, le docteur Couchot de trouver également des disponibilités pour soulager ses confrères des hôpitaux publics ? Pléthore de politiciens, pénurie de praticiens…

D’un élu politique, on est en droit d’attendre autre chose que des coups médiatiques grossiers. D’un médecin également on attend qu’il agisse sur les causes plutôt que sur les symptômes. Or, dans l’état, M. Rottner aurait pu trouver à employer son influence et les moyens dont il dispose pour juguler la dégradation des services publics de santé, notamment en Alsace, parent pauvre de l’ARS, recentrée à Nancy… II se contentera de jouer au docteur sous les caméras, en prélude à sa campagne électorale.

Consultez également
7 ans après : Im Osten nichts neues

7 ans après : Im Osten nichts neues

C’était hier. De l’eau a depuis coulé sous les ponts. Sous ces ponts qui enjambent l’Ill. Dont...

13 octobre 2021
Notre rencontre de l'Executiv Rat s'est tenue ce soir 11/10/2021 à Sélestat

Notre rencontre de l'Executiv Rat s'est tenue ce soir 11/10/2021 à Sélestat

Au programme des échanges: l’élaboration de notre projet pour les élections à venir, projet qui...

11 octobre 2021
L'Elsässerditsch et le Hochdeutsch, victimes de la politique linguistique ?

L'Elsässerditsch et le Hochdeutsch, victimes de la politique linguistique ?

Les différentes expressions de l’Alsacien, l’Elsässerditsch et l’Allemand standard, victimes de...

5 octobre 2021
Faire vivre notre langue alsacienne

Faire vivre notre langue alsacienne

La langue alsacienne est le signe marquant de notre Heimat, celui qui lui donne toute sa...

4 octobre 2021
Notre allié SSW fait son entrée au Bundestag

Notre allié SSW fait son entrée au Bundestag

Après les récentes victoires dans divers parlements régionaux européens et dans certains...

27 septembre 2021
COMMUNIQUE DE PRESSE : Réponse d'Unser Land à l'interview de J.M Blanquer

COMMUNIQUE DE PRESSE : Réponse d'Unser Land à l'interview de J.M Blanquer

Réponse de Unser Land à l'interview dans les DNA du 25/09/2021 de Jean-Michel Blanquer,...

26 septembre 2021