Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
On n’est jamais mieux trahi que par les siens !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

On n’est jamais mieux trahi que par les siens !

Sans préjuger de la détermination et des convictions des députés et des élus alsaciens, Unser Land a fait appel aux députés breton Paul Molac et corse Jean-Félix Acquaviva, également membres de Régions & Peuples Solidaires, pour porter, au sein de la Commission des lois, ses propositions et amendements en faveur d’un statut particulier pour la future Collectivité Européenne Alsace.

A minima, les Alsaciens auraient pu attendre des députés alsaciens qu’ils emboitent le pas et soutiennent ces propositions. Hélas, c’est tout le contraire qui se produit. Voilà que le député Vincent Thiébaut se dit « choqué » d’entendre parler de «peuple alsacien », concept « extrêmement dangereux ». Soulignant qu’il est né à Toulouse de parents non alsaciens, qu’il se sent heureux d’habiter en Alsace, il réfute, selon un raisonnement ethniciste, le droit des Alsaciens, d’origine ou de coeur, à se considérer comme un peuple. Il admet dans doute les « spécificités » folkloriques — bretzels, kouglofs, etc. — , comme son collègue Becht, lequel de son côté paraît être aveugle ou sourd puisqu’il prétend « n’avoir jamais entendu de revendication de l’authentification du peuple alsacien ».

Les deux élus ont en commun la même vision jacobine et monolithique de la République « une et indivisible ». Au contraire du député Paul Molac, appuyé par Jean-Félix Acquaviva, qui affirme la concomitance de son identité régionale, nationale et européenne, nos deux députés se satisfont d’être Français, peut-être Européens, certainement Citoyens du monde, mais surtout pas Alsaciens ! En complète allégeance aux dogmes du centralisme jacobin, le député Thiébaut clame qu’il votera contre l’amendement déposé sous l’impulsion d’Unser Land en faveur de la reconnaissance – et du respect – du peuple alsacien… A tirer ainsi contre son propre camp, il mérite que les Alsaciens le mettent sur la touche ! Zum Heulen !

Unser Land salue la solidarité, la pertinence et l’efficacité des députés breton et corse au service de l’Alsace et s’indigne en proportion de la veulerie des deux députés alsaciens qui, comme l’avait fait avant eux un certain Manuel Valls de triste mémoire, nient l’existence même du peuple alsacien. Honte à eux !

Consultez également
Lancement du 66 ème congrès de la FUEN

Lancement du 66 ème congrès de la FUEN

Lancement du 66 ème congrès de la FUEN - Federal Union of European Nationalities qui se tient à...

29 septembre 2022
Conférence débat : Le droit Local en danger

Conférence débat : Le droit Local en danger

Chers amis, Liewi Friend,Notre prochain Rendez-vous se précise le 30 septembre à 19h00.Une...

26 septembre 2022
COMMUNIQUE DE PRESSE : Transports scolaires

COMMUNIQUE DE PRESSE : Transports scolaires

Unser Land constate avec consternation le désarroi dans laquelle se trouvent les familles...

25 septembre 2022
Les élus de la CeA tiquent à l'idée de porter une écharpe rouge et blanche

Les élus de la CeA tiquent à l'idée de porter une écharpe rouge et blanche

Certains élus de la CeA tiquent à l'idée de porter une écharpe rouge et blanche, qui sont...

25 septembre 2022
COMMUNIQUE DE PRESSE : La politique hypocrite des LR

COMMUNIQUE DE PRESSE : La politique hypocrite des LR

La centrale nucléaire fut mise initialement en service en 1978 pour une durée de vie...

22 septembre 2022
Je rejoins les Jeunes Unser Land

Je rejoins les Jeunes Unser Land

En restant crispé sur sa volonté centralisatrice, l’État se met en retard par rapport à l’Europe...

17 septembre 2022