Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Interview de Nadège KARCHER, canton de Obernai

Pourquoi vous présentez-vous à ces élections ?

C’est à la fois un aboutissement de mes engagements précédents et une opportunité de mettre en pratique ce que j’ai appris tout au long de ma formation et de mes expériences.

Pourquoi avoir choisi Unser Land ?

Unser Land a cette particularité d’être un parti régionaliste qui se préoccupe des intérêts de l’Alsace et de ses habitants. C’est une alternative bienvenue aux partis jacobins qui dépendent et ont le regard toujours fixé sur Paris.

Quel regard jetez vous sur les hommes politiques alsaciens ?

Nous avons des hommes/femmes politiques compétent(e)s mais j’ai le sentiment que leur courage s’estompe trop facilement (par peur ou par clientélisme) dès lors qu’ il s’agit de défendre publiquement nos intérêts. Ils ont une part de responsabilité indéniable dans le délitement de notre région mais notre Etat centralisé et jacobin ne facilite pas non plus pas les choses. Au delà de la question des hommes et des femmes, c’est tout le système qui est à repenser.

Que signifie l’Alsace pour vous ?

Une région prospère, dynamique, ouverte, tournée résolument vers l’Europe, et forte de ses traditions et de ses spécificités.

A quoi ressemblerait votre Alsace idéale ?

Elle resterait (toujours) une région française moderne, dynamique, ouverte, prospère, fière de ses traditions et de ses spécificités. Sa forte identité serait considérée comme un atout par ses partenaires et par la France qui l’aura dotée de nouvelles compétences et d’un pouvoir de légiférer dans un certain nombre de domaines. Le dialecte et le droit local seraient préservés. L’enseignement et la pratique de la langue allemande seraient de mise afin d’assurer des liens toujours plus étroits avec nos voisins. Avant-gardiste, elle serait une terre d’expérimentation et un modèle à suivre pour les autres régions françaises.

Si vous êtes élus, quelle seront vos premières décisions ?

Réflexion sur une mutualisation des acteurs intervenant dans la lutte contre la grande précarité (CAF, Préfectures, Pôle Emploi, Missions Locales, Mairies, CCAS, autres collectivités, entreprises, associations…) et renforcement de la prévention de la lutte contre la précarité pour les plus vulnérables. Finalité : une insertion durable des personnes concernées.

Assurer le maintien à domicile des personnes dépendantes via des dispositifs financiers et/ou matériels.

Quel(s) projet(s) voulez-vous soutenir particulièrement dans votre canton ?

La création de classes bilingues paritaires ceci dès l’école maternelle.

Je suis également très sensible au patrimoine alsacien et à sa préservation et j’encouragerais toute initiative allant dans ce sens (je pense notamment au domaine de la Léonardsau situé à Obernai).

Consultez également
Loi climat et résilience

Loi climat et résilience

Le projet de loi climat et résilience, dont le vote global en 1ère lecture est prévu ce mardi 4...

3 mai 2021
Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Unser Land interpelle la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine culturel, cultuel et...

2 mai 2021
Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

🇫🇷 🇮🇩 🇩🇪 Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli / Landessprache: die Possen des...

1 mai 2021
Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Suite à l’approbation 8 avril dernier de la loi dite « Molac » pour la protection patrimoniale...

30 avril 2021
La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La manifestation d’envergure avec plus de 1000 tracteurs à Strasbourg illustre avec surenchère...

30 avril 2021
La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière de fin avril 2021 à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.Unser Land...

25 avril 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus