Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
le maire de Colmar fait la leçon à Laurent Furst

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

le maire de Colmar fait la leçon à Laurent Furst

DNA 25/08/2016

Dans un courrier adressé à Laurent Furst, le maire de Colmar se montre très virulent contre l’initiative du député-maire de Molsheim, « Rendez-nous l’Alsace », et sa pétition qui a recueilli 5000 signatures.

La pétition « Rendez-nous l’Alsace », initiée par Laurent Furst, député-maire (LR) de Molsheim, a donc recueilli 5 000 signatures et parmi celles-ci, 100 maires de communes alsaciennes. Et il semblerait bien que Gilbert Meyer, ne l’ait pas signée… Dans un courrier adressé à Laurent Furst, le maire de Colmar se montre en effet virulent contre cette initiative: « Pourquoi revenir en agitant les manches, et laisser augurer aux Alsaciens un tas d’avantages, qui n’est que de la poudre aux yeux? », écrit-il ainsi.

Gilbert Meyer rappelle qu’il a « toujours été opposé » à la fusion des collectivités territoriales, tout en défendant « une gestion commune des services », c’est-à-dire une « mutualisation » plutôt qu’une « fusion » qui elle, « ne conduit pas à des économies ». « Un accord contractuel entre collectivités suffirait », prétend-il. « Lors des discussions préalables au référendum d’avril 2013, le rappel des attributions de la Région et des deux départements montrait bien que la quasi-totalité des compétences des trois collectivités pouvaient être mutualisées, sans fusion, appuie le maire de Colmar. A l’image de ce qui se fait dans les relations entre les communes et leur intercommunalité. » M. Meyer cite Colmar Agglomération en exemple.

Gilbert Meyer va plus loin, voyant de la « démagogie » dans le positionnement de Laurent Furst: « Votre positionnement fragilise l’Alsace et Philippe Richert en tête, au sein de la Région Grand-Est. Comment pouvez-vous vous permettre de savonner ainsi la planche à ceux qui essayent aujourd’hui de parler d’une seule voix pour l’Alsace, alors que vous tentez d’installer la discorde? Comment peut-on faire rêver les Alsaciens, prétextant qu’une collectivité unique pourrait nous permettre de nous séparer du Grand-Est?

Cherchez-vous aussi à redonner des couleurs à l’autonomisme? ». L’édile colmarien rappelle certaines manifestations de l’époque du référendum, lors desquelles fleurissaient les drapeaux rot un wiss: « Je dis avec force que la République est française et non alsacienne ».

M. Meyer s’étonne qu’on veuille fusionner les deux départements « alors que le courage politique n’est pas là pour fusionner les services qui font double emploi ». Il cite l’exemple de l’ADIRA, « service économique maintenu par les deux départements, alors que la compétence économique est du ressort de la Région ». « Le budget avoisine les 9 millions d’euros », déplore-t-il.

La rentrée politique s’annonce chaude.

Voir ci-dessous le courrier de Gilbert Meyer adressé à Laurent Furst

Consultez également
CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

Unser Land sera présent aux élections régionales et départementales de juin prochain. Le...

19 février 2021
Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Unser Land aime la culture et veut la défendre et la promouvoir. Ainsi, en rebondissant sur les...

17 février 2021
Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Unser Land s’inquiète des dérives dans les débats entourant le projet de loi contre les...

8 février 2021
L'Acoeur ne doit pas être politique !

L'Acoeur ne doit pas être politique !

Unser Land félicite Jacques Burrus, l’initiateur de Pour la marque Alsace (PLMA), d’avoir alerté...

5 février 2021
Sémantique alsacienne

Sémantique alsacienne

La confidence du premier ministre Jean Castex à Colmar quant au constat de l’échec programmé des...

3 février 2021
Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Unser Land prend note avec intérêt les déclarations de Frédéric Bierry sur Public Sénat, lequel...

25 janvier 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus