Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Les abeilles, victimes du double-jeu de nos députés !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Les abeilles, victimes du double-jeu de nos députés !

D’une main, ils signent le « plan de sauvegarde des abeilles », de l’autre, ils votent pour l’épandage de pesticides qui anéantissent les pollinisatrices.

« Ils », se sont les 6 députés alsaciens Les Républicains épinglés pour leur double-jeu cynique concernant les abeilles par l’Observatoire citoyen de l’activité parlementaire (1) : Laurent Furst et Patrick Hetzel dans le Bas-Rhin ; Jacques Cattin, Jean-Luc Reitzer, Raphaël Schellenberger et Éric Straumann dans le Haut-Rhin.

Tous ces députés alsaciens avaient, le 24 décembre 2018, signé une tribune du groupe LR à l’Assemblée nationale parue dans le quotidien Le Monde signifiant que « la disparition de cet insecte fait courir le risque de perdre un acteur majeur de l’environnement et de la chaîne alimentaire » (sic !).

L’Observatoire citoyen de l’activité parlementaire vient de révéler qu’en même temps, ces mêmes députés — et d’autres — votaient, dans le cadre du projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » (dite loi Egalim) « au moins un amendement contestant l’interdiction des néonicotinoïdes » cette famille d’insecticides qui ravagent les populations d’abeilles, allant jusqu’à autoriser le retour des épandages aériens de pesticides par des drones !

Ces députés agissent comme simples relais des lobbys qu’ils servent sans aucune cohérence entre leurs paroles et les actes.

Les Alsaciens, victimes du double-jeu de leurs députés

Ce cynisme incroyable et insupportable est à l’image de la posture, fatale pour les Alsaciens, du double jeu auquel se livrent depuis l’après-guerre la plupart de nos parlementaires : fervents défenseurs de l’Alsace sur leur terre, mais jacobins obstinés lorsqu’il s’agit de faire bonne figure dans les salons parisiens !

Le parti autonomiste alsacien Unser Land dénonce, une fois encore, ce jeu malsain desdits députés qui va, à la fois, à l’encontre de la nécessité absolue de sauvegarder notre environnement et la défense des intérêts des Alsaciens.

Andrée Munchenbach,

Présidente d’Unser Land

Consultez également
CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

Unser Land sera présent aux élections régionales et départementales de juin prochain. Le...

19 février 2021
Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Unser Land aime la culture et veut la défendre et la promouvoir. Ainsi, en rebondissant sur les...

17 février 2021
Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Unser Land s’inquiète des dérives dans les débats entourant le projet de loi contre les...

8 février 2021
L'Acoeur ne doit pas être politique !

L'Acoeur ne doit pas être politique !

Unser Land félicite Jacques Burrus, l’initiateur de Pour la marque Alsace (PLMA), d’avoir alerté...

5 février 2021
Sémantique alsacienne

Sémantique alsacienne

La confidence du premier ministre Jean Castex à Colmar quant au constat de l’échec programmé des...

3 février 2021
Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Unser Land prend note avec intérêt les déclarations de Frédéric Bierry sur Public Sénat, lequel...

25 janvier 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus