Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Jamais deux sans trois

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Jamais deux sans trois

DNA 2/07/2016

storage?id=1344101&type=picture&secret=w5Vc0BkXBuXRd3zBd6gotqqq8aFCfe7UPpVdbAu2&timestamp=1607238424

dessin Phil

Après Eric Straumann et Brigitte Klinkert cette semaine, Gilbert Meyer recevra, lundi, des mains du chef de corps du 152e régiment d’infanterie les insignes de réserviste citoyen avec le grade de colonel. Dès qu’il s’agit du 15-2, le maire de Colmar a toujours une longueur de retard. L’an passé déjà, les deux conseillers départementaux l’avaient précédé au Liban pour rendre visite aux Diables rouges alors en mission au pays du Cèdre.

Après la grande braderie, les marchés de Noël menacés ?

Gilbert Meyer répète, la main sur le cœur, qu’il refuse de s’immiscer dans la vie des associations, à commencer par les SR Colmar, pourtant confrontés à de graves difficultés financières. Le maire de Colmar prend nettement moins de précaution avec Les Vitrines de Colmar. Il menace d’annuler la grande braderie si les commerçants adhérents ne paient pas leur participation de 200 € au financement de la sécurité des marchés de Noël. Ira-t-il jusqu’à annuler les marchés de Noël ?

L’Alsit ?

Le terme ne surprendra qu’à moitié. Samedi, les manifestants d’Unser Land ont eu tout le loisir de commenter le Brexit, en attendant que le président de la République ne passe pas à proximité de la statue de la Liberté. Jean-Georges Trouillet a évidemment rappelé que le mouvement dont il assure le porte-parolat était européen et donc déçu du résultat du référendum britannique. Ce qui n’empêche pas les irréductibles régionalistes de demander encore et toujours que l’Alsace se gère elle-même et quitte la grande région. Un Alsit ont résumé avec à-propos plusieurs d’entre eux.

De maire à père

Thierry Speitel-Gotz a décidé de « prendre du recul ». L’ancien maire délégué de Sigolsheim a envie de « souffler un peu ». Même s’il n’a pas l’intention d’arrêter la politique, celle-ci est mise en stand-by. Il aspire aujourd’hui à agrandir le foyer qu’il forme avec son mari Alexandre. Pour devenir papa, il faudra faire le voyage jusqu’aux États-Unis. La gestation pour autrui, nouvelle bataille pour l’instigateur de la commune nouvelle Kaysersberg Vignoble ?

Consultez également
CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

Unser Land sera présent aux élections régionales et départementales de juin prochain. Le...

19 février 2021
Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Unser Land aime la culture et veut la défendre et la promouvoir. Ainsi, en rebondissant sur les...

17 février 2021
Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Unser Land s’inquiète des dérives dans les débats entourant le projet de loi contre les...

8 février 2021
L'Acoeur ne doit pas être politique !

L'Acoeur ne doit pas être politique !

Unser Land félicite Jacques Burrus, l’initiateur de Pour la marque Alsace (PLMA), d’avoir alerté...

5 février 2021
Sémantique alsacienne

Sémantique alsacienne

La confidence du premier ministre Jean Castex à Colmar quant au constat de l’échec programmé des...

3 février 2021
Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Unser Land prend note avec intérêt les déclarations de Frédéric Bierry sur Public Sénat, lequel...

25 janvier 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus