Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Projet des Républicains: Le Maire se dit «choqué»

DNA 4/07/2016

Candidat à la primaire de la droite, Bruno Le Maire s’est dit lundi «choqué» par certaines propositions du projet des Républicains, adopté samedi par le conseil national du parti. «Je ne suis pas lié par cette plateforme, d’abord parce qu’il y a dedans des propositions qui me choquent et qui me paraissent de très mauvaises idées», a déclaré le député de l’Eure sur France 2.

Hostile au retour du cumul des mandats

«La première mesure qui est proposée c’est le rétablissement du cumul des mandats. C’est une très mauvaise idée», a-t-il estimé. Selon lui, revenir sur cette mesure phare de la présidence de François Hollande signerait «le retour des fiefs» et de «la baronnie», assurant qu’au contraire, il faut «ouvrir» la vie politique.

Le Conseil national des Républicains a adopté samedi à Paris le projet du parti pour 2017, à quelques mois de la primaire, en l’absence de ses principaux candidats dont Bruno Le Maire.

Nicolas Sarkozy critiqué

Bruno Le Maire s’en est également pris directement au président du parti : «Nicolas Sarkozy proposait la TVA sociale, trois semaines après son élection (en 2007), exit la TVA sociale, on y renonce. (…) On a entendu des slogans très forts avec le karcher. Est-ce que les Français ont vraiment l’impression que la sécurité a été rétablie?», a-t-il demandé.

«Quand je vois dans le projet de samedi qu’on propose la dégressivité des allocations chômage, je dis formidable. Sauf que je la proposais en 2011, lorsque j’étais responsable du projet présidentiel et que Nicolas Sarkozy, comme François Fillon, avait écarté cette proposition parce qu’elle allait trop loin. Moi, je ferai ce que je dis. Je tiendrai mes promesses», a-t-il dit.

Consultez également
CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

Unser Land sera présent aux élections régionales et départementales de juin prochain. Le...

19 février 2021
Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Unser Land aime la culture et veut la défendre et la promouvoir. Ainsi, en rebondissant sur les...

17 février 2021
Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Unser Land s’inquiète des dérives dans les débats entourant le projet de loi contre les...

8 février 2021
L'Acoeur ne doit pas être politique !

L'Acoeur ne doit pas être politique !

Unser Land félicite Jacques Burrus, l’initiateur de Pour la marque Alsace (PLMA), d’avoir alerté...

5 février 2021
Sémantique alsacienne

Sémantique alsacienne

La confidence du premier ministre Jean Castex à Colmar quant au constat de l’échec programmé des...

3 février 2021
Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Unser Land prend note avec intérêt les déclarations de Frédéric Bierry sur Public Sénat, lequel...

25 janvier 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus