Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Pour une « Alsace vivante »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Pour une « Alsace vivante »

À Truchtersheim, la liste que composent Unser Land et ses alliés a plaidé pour le « détricotage » de la réforme régionale, pour redonner vie aux régions authentiques.

Le sapin, à l’angle de la tribune, était décoré de rouge et blanc. Rot un Wiss , donc aux couleurs des drapeaux alsaciens brandis dans la salle du Terminus. Et aux couleurs de la grande banderole déroulée par un cortège d’Alsaciennes en coiffe qui a entouré le public en début de réunion publique.

La liste « Non à l’ACAL, oui à nos régions » a choisi de présenter des « témoins » pour étayer son point de vue. L’écrivain Pierre Kretz, par exemple, a déploré que Philippe Richert ait pu dire, à propos de la réforme territoriale « On n’a pas le choix ». C’est « un propos de fonctionnaire, pas d’élu », a déploré l’ancien avocat.

« Réveiller les énergies citoyennes »

Il a aussi fustigé le « fatalisme » des Alsaciens et les a invités à « profiter de ce qui se passe en ce moment pour réveiller les énergies citoyennes ». L’avocate Sandrine Walter (Les Alsaciennes unies) a souligné que « cette réforme nie l’évidence qui veut que la décision publique soit prise au plus proche des citoyens » dans un système qui combinerait « autonomisme et fédéralisme ». Vincent Goulet (Alternative & Autogestion) a justifié la nécessité d’une Alsace dans sa frontière, mais qui « la vive comme une interface et ne se replie pas sur elle-même ».

Deux conseillers régionaux du Val d’Aoste (Italie) ont expliqué le statut d’autonomie de cette région « à statut spécial » et à législation propre depuis 70 ans.

Nadia Hoog et Andrée Munchenbach, têtes de liste des deux départements alsaciens, ont détaillé leur engagement. « Unser Land remet en cause le système politique établi » et « veut être un projet de démocratie », a indiqué la première. « Cette mégarégion va nous coûter 1,5 million d’euros de plus chaque année en indemnités d’élus », a ironisé la seconde.

Intermèdes musicaux, table ronde, avec notamment Alice Morel, Jean-Daniel Zeter ou Bernard Wittmann : la scène se remplit peu à peu des composantes politiques et intellectuelles qui soutiennent la liste.

En fin de soirée, la tête de liste régionale, Jean-Georges Trouillet, a détaillé ses espoirs. « Oui, ces élections régionales seront un tournant pour notre région, pour nous et nos enfants. Et j’insiste sur ce mot « nos enfants », car nous ne faisons qu’emprunter l’Alsace pour la transmettre aux générations futures. Et quelle Alsace voulons nous leur transmettre ? », a-t-il interrogé.

« L’Alsace doit se libérer du carcan jacobin et prendre son destin en main », a plaidé Jean-Georges Trouillet. Pour cela, ce n’est ni au FN, « une menace pour l’Alsace, sa langue sa culture », ni à Philippe Richert qu’il fait confiance. Mais à un peuple qui prenne «son destin en main».

Consultez également
CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

CDP : Unser Land se lance dans les élections régionales et départementales

Unser Land sera présent aux élections régionales et départementales de juin prochain. Le...

19 février 2021
Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Réouvrons de façon maitrisée les lieux culturels d’Alsace

Unser Land aime la culture et veut la défendre et la promouvoir. Ainsi, en rebondissant sur les...

17 février 2021
Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Projet de Loi contre les séparatismes – attention danger !

Unser Land s’inquiète des dérives dans les débats entourant le projet de loi contre les...

8 février 2021
L'Acoeur ne doit pas être politique !

L'Acoeur ne doit pas être politique !

Unser Land félicite Jacques Burrus, l’initiateur de Pour la marque Alsace (PLMA), d’avoir alerté...

5 février 2021
Sémantique alsacienne

Sémantique alsacienne

La confidence du premier ministre Jean Castex à Colmar quant au constat de l’échec programmé des...

3 février 2021
Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Sortie du Grand Est: place aux actes et à la mobilisation!

Unser Land prend note avec intérêt les déclarations de Frédéric Bierry sur Public Sénat, lequel...

25 janvier 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus