Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Le bilinguisme est plus que du baragouinage !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Le bilinguisme est plus que du baragouinage !

[Deutsch unten]

Le magazine « Toute l’Alsace » célèbre le premier printemps de la nouvelle Collectivité européenne d’Alsace. Le slogan est prometteur. "Des racines et de l’audace". Jetzt geht’s los !

En feuilletant les 32 pages, on tombe sur un édito en français et allemand. C’est bien pour un début.

Ensuite beaucoup d’informations sur l’organisation de l’institution. C’est nécessaire pour les citoyens qui ont du mal à se retrouver dans le mille-feuille administratif.

Puis arrive la rubrique « Zusammen ».

Une rhétorique convenue sur l’amitié franco-allemande, la culture ainsi que la langue du voisin, histoire de bien poser que si nous devons nous rapprocher, c’est parce que nous sommes différents des autres habitants de l’Oberrhein.

Mais ce n'est qu'une entrée en matière. Nous découvrons que la CeA porte une application ludo-éducative dont le grandiose objectif est de favoriser l’acquisition par les jeunes alsaciens de 400 mots en allemand. L’article précisant qu’une version réciproque existe bien évidemment pour les jeunes allemands ou suisses. Cet objectif de 400 mots a également été porté par Brigitte Klinkert en son temps avant d'accéder à un poste ministériel.

Est-ce donc là notre objectif linguistique pour la reconquête de notre langue ?

Quelles ambitions pour nos jeunes avec un tel "Wortschatz" sachant que le baragouinage commence à partir d’un vocabulaire de 600 mots ? Les études linguistiques ont montré que la maîtrise active de 5000 mots est nécessaire pour parler couramment une langue germanique. En comparaison avec ces chiffres, l’objectif fixé par la CEA nous paraît très dérisoire et tout au plus symbolique.

Unser Land agira pour une véritable politique linguistique pour l’Alsace avec de véritables moyens.

Aujourd’hui, le budget par la CeA pour notre langue est d’environ 1€ par Alsacien et par année.

Mais au-delà des moyens, il nous faudra développer une réelle volonté politique pour se réaccaparer notre langue.

Nous devons donc impulser la fierté de la maitrise de notre langue à nos jeunes, qui disposeraient alors d'ailes en sus des racines et de l’audace.

Nous agirons au sein de la CeA pour impulser un signal fort. Celui-ci se traduira par la revendication de la co-officialité de notre langue au sein de l’institution.

Es esch unser recht!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Zweisprachigkeit ist mehr als Kauderwelsch!

Die Zeitschrift "Toute Alsace" feiert den ersten Frühling der neuen europäischen Kollektivität des Elsass (CeA). Der Slogan ist vielversprechend. "Wurzeln und Wagemut". Jetzt geht's los!

Beim Durchblättern der 32 Seiten stoßen wir auf ein Editorial in französischen und deutschen Sprachen. Guter Anfang.

Dann kommen viele Informationen zur Organisation der Kollektivität. Dies ist notwendig für Bürger für die es immer schwieriger wird, sich zwischen den Verwaltungsschichten zurechtzufinden.

Dann stoßen wir auf die Seite "Zusammen".

Da kommt zuerst die immer wiederholte Rhetorik über die deutsch-französische Freundschaft, wie wichtig es sei die Kultur und die Sprache des Nachbarn zu kennen damit klargestellt wird, dass auch wenn wir zusammenkommen müssen, sind die Elsässer doch anders als die übrigen Oberrhein Einwohner.

Dies ist aber nur eine Einführung. Dann stellen wir erschrocken fest, dass die CeA sich beglückwünscht eine App zu unterstützen, dessen Großzügiges Ziel darin liegt, den Erwerb von 400 deutschen Wörtern durch junge Elsässer zu ermöglichen. Im Artikel wird natürlich sofort angegeben, dass es nun wohl auch eine gegenseitige App für junge deutsche und Schweizer geben wird. Dieses Ziel von 400 Wörter wurde auch seiner Zeit von Brigitte Klinkert angesprochen, bevor Sie es bis zu einem Ministerposten brachte.

Ist dies also unser sprachliches Ziel für eine Rückgewinnung unserer Sprache?

Welche Ambitionen für unsere Kinder mit einem Wortschatz der nicht mal bis zum Kauderwelsch reicht, da dieser Status bei 600 Wörtern beginnt? Die linguistischen Studien haben gezeigt, dass die aktive Beherrschung von 5000 Wörter notwendig ist, um fließend eine germanische Sprache zu sprechen. Im Vergleich mit diesen Zahlen ist das von der CeA festgesetzte Ziel lächerlich und am besten symbolisch.

Unser Land wird sich um eine richtige Sprachpolitik für das Elsass mit echten Mittel einsetzen.

Heute beträgt das CeA-Budget für unsere Sprache rund 1€ pro Elsässer im Jahr.

Über den Mittel hinaus, sollten wir aber auch einen politischen willen zeigen, unsere Sprache zurückzugewinnen.

Wir müssen den jungen Menschen den Stolz unserer Sprache zu beherrschen wieder zugeben, was ihnen neben Wurzeln und Wagemut, auch richtige Flügel geben wird.

Wir werden in der CeA agieren ein starkes Signal zu setzen. Dieses wird sich in der Form von einem Anspruch auf kooffiziellen Status unserer Sprache in der Institution verkörpern.

Es esch unser recht!

Consultez également
Construisons depuis notre territoire

Construisons depuis notre territoire

La crise sanitaire a cruellement montré les failles du centralisme à la française et le rebond...

12 avril 2021
Interview de Jean-Philippe Atzenhoffer par Laurent Roth et Martin Meyer

Interview de Jean-Philippe Atzenhoffer par Laurent Roth et Martin Meyer

En prévision des prochaines échéances, Martin Meyer et Laurent Roth ont invité Jean-Philippe...

11 avril 2021
Pourquoi l’autonomie ?

Pourquoi l’autonomie ?

L’autonomie régionale que nous réclamons n’est pas un privilège, mais un droit et une exigence...

9 avril 2021
Merci Monsieur Molac pour la loi qui porte votre nom !

Merci Monsieur Molac pour la loi qui porte votre nom !

Ce jeudi 8 avril, le Parlement français a adopté la première loi sur les langues régionales de...

9 avril 2021
Facebook Live de la section Jeunes avec Llyr Williams

Facebook Live de la section Jeunes avec Llyr Williams

La section Jeunes d’Unser Land tient à remercier Llŷr Williams et nos internautes pour la...

8 avril 2021
Facebook Live du 7 avril avec Paul Molac

Facebook Live du 7 avril avec Paul Molac

Ce 8 avril 2021, les députés sont appelés à voter la proposition de loi « Molac », relative à la...

8 avril 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus