Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Etats généraux de la laïcité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Etats généraux de la laïcité

Unser Land rappelle que le Concordat d’Alsace-Moselle n'est pas une atteinte à la laïcité et qu’il doit donc être détaché des débats nationaux.

La décision subite d’Etats généraux de la laïcité, dans un contexte tendu par la suppression annoncée de l’observatoire de la laïcité ainsi que des postures politiciennes autour du concordat d’Alsace-Moselle, nous interpelle vivement.

Tout d’abord nous faisons remarquer que l’observatoire de la laïcité aurait pu constituer l’instance qualifiée pour mener calmement et sereinement les débats et ceci indépendamment des récupérations politiciennes et des confusions entre laïcité et athéisme.

Ensuite, nous sommes étonnés de voir ces Etats généraux surgir à postériori des débats sur l’examen de la loi sur les séparatismes -alors que l’usage voudrait que ceux-ci se tiennent en amont des projets de loi- et en pleine polémique sur le vote de la municipalité strasbourgeoise sur le financement autour de la mosquée Eyyub Sultan.

Nous ne sommes pas dupes, il y a une volonté manifeste de creuser les clivages politiques et d’en profiter pour semer la discorde autour d’une particularité locale méconnue par Paris.

Nous refusons que le concordat d’Alsace-Moselle soit instrumentalisé à des fins partisanes. Nous demandons donc que ce point précis soit supprimé des échanges d’autant que le conseil constitutionnel et le Conseil d’Etat ont déjà répondu à un bon nombre des questions :

- le concordat n’est pas un manquement à la laïcité,

- le concordat est parfaitement républicain,

- le concordat n’est pas séparatiste,

- le concordat est circonscrit aux cultes catholique, luthérien, réformé et israélite qui ne posent aucun problème,

Enfin, que l'on soit pour ou contre le concordat, nous ne pouvons accepter que Paris puisse envisager de le supprimer sans consultation et débat local.

Quoi qu’il en soit, nous serons attentifs aux échanges de ces Etats généraux de la laïcité, car au-delà du Concordat, il en va ni plus ni moins, que de l’abrogation de toutes nos spécificités qui constituent un socle vraiment sain pour construire l’Alsace de demain.

Consultez également
Loi climat et résilience

Loi climat et résilience

Le projet de loi climat et résilience, dont le vote global en 1ère lecture est prévu ce mardi 4...

3 mai 2021
Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Interpellation de la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine

Unser Land interpelle la CEA sur son rôle dans la sauvegarde du patrimoine culturel, cultuel et...

2 mai 2021
Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli

🇫🇷 🇮🇩 🇩🇪 Langues régionales : les fourberies de M. Jacobelli / Landessprache: die Possen des...

1 mai 2021
Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Saisine du Conseil constitutionnel : l’OLCA a-t-il perdu sa langue ?

Suite à l’approbation 8 avril dernier de la loi dite « Molac » pour la protection patrimoniale...

30 avril 2021
La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La production agricole à l’heure de la mondialisation.

La manifestation d’envergure avec plus de 1000 tracteurs à Strasbourg illustre avec surenchère...

30 avril 2021
La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.

La prochaine session plénière de fin avril 2021 à Strasbourg n'aura toujours pas lieu.Unser Land...

25 avril 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus