Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Presse qui roule…

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Presse qui roule…

Martin Meyer, notre tête de liste liste aux élections régionales dans le Grand Est, s'exprime sur les médias alsaciens entre autres :

Le traitement de ces élections par la presse alsacienne devient symptomatique de la situation politique ubuesque du Grand Est. Un focus permanent sur les candidats alsaciens du système, censés incarner la légitimité à diriger le mastodonte.

D’un côté, la ministre du Président Macron, en mission commandée pour canaliser la saine colère alsacienne, avec un programme teinté d’un zeste de déconcentration et de territorialisation, se démène depuis quelques mois à gagner en notoriété, en Lorraine, en Champagne et dans les Ardennes, telle une candidate en terres inconnues.

De l’autre côté, Jean Rottner, se déclare comme l’homme pragmatique, celui qui après avoir demandé à l’Alsace de se lever contre la réforme territoriale, en est devenu le chef d’orchestre. Si on peut lui faire crédit d’une pugnacité certaine, la musique de l’ensemble reste inécoutable.

Quel mépris pour nos amis lorrains, champenois et ardennais, tributaires d’une régence alsacienne pour faire tenir un édifice dont les Alsaciens justement ne veulent pas.

On se demande comment Jean Rottner ou Brigitte Klinkert pourraient percevoir toute la portée d’un territoire aussi vaste alors que leur engagement pour la défense de la spécificité alsacienne était conditionnée au bon vouloir du seul pouvoir central ?

Et même s’ils ont pu bénéficier de quelques hochets, ils n’ont apparemment pas saisi les usages de la république consistant à ne promouvoir des Alsaciens aux vrais responsabilités régaliennes qu’en situation quasi désespérée.

En tant que candidat Unser Land, je suis profondément respectueux des identités régionales. Je demande d’ailleurs à nos amis d’outre Vosges qui partagent avec nous cette galère du Grand Est, de pardonner l’arrogance qui transparaît indéniablement dans ces choix imposés.

La fusion préprogrammée entre les deux candidats alsaciens au deuxième tour risque de cristalliser la légitime question alsacienne sur un terrain politique national et les conséquences pourraient être désastreuses. Quoi qu’il arrive, ils en porteront toute la responsabilité.

Quant à la presse alsacienne, je souhaite qu’elle trouve rapidement le chemin de l'impartialité. Avec mes camarades, nous défendons ce que nous sommes et ce que nous voulons être. Localement, nous voyons nos adversaires reprendre sans vergogne nos thématiques, preuve de leur absence totale de vision. Mais nous ne sommes pas dupes, il ne s’agit que d’opérations bassement électoralistes. Nous savons évidement que plus rien ne sera possible après les élections si Unser Land ne récolte pas un maximum de suffrages. Et ceci quel que soit le résultat qui sortira des urnes.

Elsass geh voran!

Consultez également
Le pittoresque ne fait que maintenir notre langue dans le blocage

Le pittoresque ne fait que maintenir notre langue dans le blocage

Le pittoresque, augmenté de clichés, ne fait que maintenir notre langue (sous sa forme standard...

15 janvier 2022
COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE

Unser Land constate une fois de plus l'impéritie de l'État français face à la lutte contre la...

12 janvier 2022
Réunion de l'ER du 10/01/2022

Réunion de l'ER du 10/01/2022

Réunion de travail ce soir de l’Exekutiv Rat autour de notre président Jean-Georges Trouillet -...

10 janvier 2022
Devant l’incapacité de l’EN à recruter des professeurs d’allemand en Alsace

Devant l’incapacité de l’EN à recruter des professeurs d’allemand en Alsace

🇫🇷Devant l’incapacité de l’Education Nationale à recruter des professeurs d’allemand en Alsace,...

9 janvier 2022
Enfouissement définitif à Stocamine Wittelsheim

Enfouissement définitif à Stocamine Wittelsheim

Enfouissement définitif à Stocamine Wittelsheim : Pas du tout écologique mais diablement...

9 janvier 2022
Le Maréchal Turenne n'est pas un héros !

Le Maréchal Turenne n'est pas un héros !

Unser Land se souvient aujourd’hui 5 janvier, qu’en 1675, lors de la sanglante conquête de...

5 janvier 2022