Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
7 ans après : Im Osten nichts neues

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

7 ans après : Im Osten nichts neues

C’était hier. De l’eau a depuis coulé sous les ponts. Sous ces ponts qui enjambent l’Ill. Dont les Alsaciens et les Mosellans voudraient également qu’ils traversent davantage le Rhin.

Il y a 7 ans, la place de Bordeaux accueillit ce 11 octobre 2014 des milliers d’Alsaciens qui clamaient leur colère.

Leur colère d'être, une fois de plus, les victimes de décisions arbitraires, infondées et échappant à tout contrôle populaire.

Ce 11 octobre, se manifesta la dernière révolte d’ampleur d’un peuple qui ne voulait pas disparaître de la carte française. Cette colère était tout alsacienne, pour le meilleur et pour le pire : elle s’exprima de manière festive et dans une ambiance bon enfant. Rétrospectivement, l’on peut affirmer sans crainte d’être démenti qu’elle était d’une extraordinaire ingénuité.

Ce jour aurait pu marquer le début d'une fronde populaire. D'une fronde qui aurait pu avoir ses meneurs. Il y a 7 ans, l'ensemble des élus alsaciens jurait en choeur, la main sur le coeur, qu'ils ne voulaient pas de cette réforme qui s'inscrivait à rebours du bon sens. Chacun souscrivait à cette analyse, chacun fondait ses espoirs dans ces hommes et femmes qui firent serment de ne point se séparer tant que l'Alsace serait menacée de disparition du paysage institutionnel.

L'auteur de ces lignes, fort de sa naïveté mâtinée de confiance excessive dans la parole donnée, alla même congratuler Philippe Richert pour son action en haut lieu en faveur de la région. Il y aurait tant à dire sur cette trahison. Sur cette nouvelle trahison des clercs qui ajouta à la défiance démocratique qui affectait déjà notre pays.

Depuis, nous appartenons tous à l’espèce grand-estienne. Nos jeunes chérubins l’apprennent d’ailleurs à l’école. L’Alsace est passée de mode et il est de bon ton de cacher l’amour qu’on lui voue. L’Alsace n’a plus droit de cité. Seuls les bretzels peuvent s’afficher fièrement, sans être sommés de faire repentance.

Depuis, une nouvelle institution est née, dont les contours épousent la terre entre Rhin et Vosges. Mais en réalité, rien n'a vraiment changé. Je me demande même si cette réforme territoriale n'a pas enfanté le chant du cygne d'un peuple qui ne voulait pas mourir et qui aujourd'hui sait qu'après quelques mutineries, son heure sonnera. Un peuple qui, de toutes façons, allait tôt ou tard subir l’épreuve du rouleau compresseur qui broie et coupe les têtes singulières, au-dessus de la mêlée.

Je crois aujourd’hui que cette réforme a représenté une oeuvre de salut public pour une génération qui a décidé de prendre son destin en main et d’assumer son alsacianité.

Du péril a accouché le salut.

Saisissons l’occasion, retroussons-nous les manches et reconstruisons l’Alsace que nous voulons à notre image, Alsaciens et Elsässer.

Demain Unser Land !

Jeunes Unser Land

Consultez également
Régis Baschung, candidat dans la 5ème circonscription du Haut-Rhin

Régis Baschung, candidat dans la 5ème circonscription du Haut-Rhin

Régis Baschung, 58 ans, 2 enfants, technicien qualité de formation, employé dans une société de...

21 avril 2022
Nos équipes sont sur le terrain et couvrent l’Alsace entière.

Nos équipes sont sur le terrain et couvrent l’Alsace entière.

Le message est clair !Alsace Autonome ! Autonomie jetzt! 🇲🇨Nos équipes sont sur le terrain et...

18 avril 2022
COMMUNIQUE DE PRESSE : Visite de Macron: Unser Land attend des actes

COMMUNIQUE DE PRESSE : Visite de Macron: Unser Land attend des actes

COMMUNIQUÉ DE PRESSEVisite de Macron: Unser Land attend des actesDans le cadre de la campagne...

11 avril 2022
Communiqué de presse

Communiqué de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSEL'effondrement de LR doit amener à une recomposition du paysage politique...

10 avril 2022
Boycott des candidats du 1er tour de l’élection présidentielle française

Boycott des candidats du 1er tour de l’élection présidentielle française

COMMUNIQUÉ DE PRESSEUnser Land appelle au boycott des candidats du premier tour de l’élection...

5 avril 2022
Conférence sur les jeunes en politique

Conférence sur les jeunes en politique

Participation du président de la section jeune Maxence Helfrich à la table organisée par l’ISEG...

20 mars 2022