Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ce mardi 21 décembre, Frédéric Bierry a lancé le questionnaire permettant aux Alsaciens de répondre à une question simple : "L'Alsace doit-elle sortir du Grand Est pour redevenir une région à part entière ?".

Depuis la réforme territoriale de 2015, les Alsaciens n'ont jamais cessé de réclamer cette sortie du Grand Est. La pression exercée a ainsi permis la création de la Collectivité européenne d'Alsace, qui n'est à ce jour qu'un "département plus". L'Alsace est toujours sous la tutelle de la région Grand Est, dont on a pu constater au cours des années les carences en matière de proximité (gestion sanitaire de la crise Covid dans laquelle les Alsaciens ont été oubliés dans les premières semaines, Agence régionale de santé centralisée à Nancy, fusion des ligues sportives et fédérations professionnelles avec réduction de moyens alloués à l'Alsace, etc.).

Au travers des initiatives issues du monde associatif (projet de recréation de ligues sportives alsaciennes, plusieurs sondages entre 2017 et 2021 affirmant la volonté de deux tiers des Alsaciens d'en sortir) et à la progression du mouvement Unser Land qui a été le porte-parole politique de cette volonté, le sujet ne peut évidemment pas être ignoré à quelques mois des élections présidentielles.

Néanmoins, on l'a vu pour le choix de l'identifiant de plaques, le système de vote pose questions. Si une consultation peut avoir un intérêt indicatif, on ne peut pas définir une ligne politique selon ces résultats : ainsi, nous risquons bien de voir des habitants du Grand Est venir voter sur une question qui concerne l'Alsace, dans le seul but de ne pas voir partir la locomotive financière de cette pseudo région créée de toute pièce par François Hollande.

Jean Rottner, premier défenseur de l'Alsace et désormais farouche opposant à toute sortie de l'Alsace du Grand Est depuis qu'il en est le président, estime qu'il y a des sujets plus importants. Nous lui répondons qu'il est dangereux d'envisager la question sans une vision globale : si nous sommes pour une région Alsace de plein droit, c'est parce que nous estimons que c'est le bon échelon pour mener une politique cohérente en matière de santé, d'emploi ou encore de transport. Etant donné que ces sujets sont de la compétence de sa région, peut-être estime-t-il qu'ils ne sont pas prioritaires ?

Nous appelons de fait les Alsaciens à se mobiliser massivement pour que le doute ne perdure pas : l'Alsace DOIT sortir du Grand Est, et il est temps de l'affirmer haut et fort !

Si nous regarderons bien sûr les résultats de ce questionnaire, à la différence de M. Bierry qui indique que si le non l'emporte il refermera la parenthèse, nous ne changerons pas de discours en fonction du résultat. Nous présenterons des candidats aux élections législatives de juin 2022 qui porteront à nouveau ce débat dans l'arène politique.

Laurent ROTH

Responsable de la fédération de Haute-Alsace

Conseiller municipal de Kingersheim

Consultez également
La com Grand Est s’illusionne encore de pouvoir cacher la misère !

La com Grand Est s’illusionne encore de pouvoir cacher la misère !

Jean Rottner continue frénétiquement à dépenser de l’argent public pour promouvoir une région...

2 juillet 2022
Au bout du chemin de l’élimination programmée de sa langue historique

Au bout du chemin de l’élimination programmée de sa langue historique

COMMUNIQUE DE PRESSEL’Alsace est arrivée au bout du chemin de l’élimination programmée de sa...

22 juin 2022
Les 2 rescapés LR en Alsace, se targuent de leur proposition de loi

Les 2 rescapés LR en Alsace, se targuent de leur proposition de loi

Messieurs Patrick Hetzel et Raphaël Schellenberger, les deux derniers rescapés LR en Alsace, se...

22 juin 2022
COMMUNIQUE DE PRESSE : Législatives : un score peut en cacher un autre

COMMUNIQUE DE PRESSE : Législatives : un score peut en cacher un autre

« Ce second tour démontre que l’on n’assiste pas à un renforcement du centrisme alsacien mais...

20 juin 2022
Aujourd'hui le militantisme régionaliste alsacien est en deuil

Aujourd'hui le militantisme régionaliste alsacien est en deuil

Aujourd'hui le militantisme régionaliste alsacien est en deuil. René-Nicolas Ehni est décédé.Cet...

20 juin 2022
Mis en valeur de nos engagements, nos idées et nos travaux !

Mis en valeur de nos engagements, nos idées et nos travaux !

Pour être élu, l'ensemble des candidats du 2ème tour des législatives mettent en valeur et...

17 juin 2022