Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

STOCAMINE : le passage en force de l'Etat censuré

STOCAMINE : le passage en force de l'Etat censuré par le Conseil Constitutionnel

Sur la base notamment des arguments développés dans le recours de nos députés du Groupe "Libertés et Territoires" à l'Assemblée nationale (Paul Molac) et de Frédéric Bierry, président de la Collectivité Européenne d'Alsace, le Conseil Constitutionnel censure ce 28/12/2021 le « cavalier législatif » inclus inopinément dans la loi de finances 2022 et disant garantir un financement du stockage définitif de plus de 42 000 tonnes de déchets toxiques à Stocamine Wittelsheim.

Rappelons à tous que ces déchets hautement dangereux sont à proximité immédiate de la vitale nappe phréatique d’Alsace irrigant l'ensemble du bassin de l’Oberrhein (près de 7 millions d'habitants).

Nous accueillons avec satisfaction cette décision qui est par ailleurs un véritable camouflet vis à vis de l'autoritarisme de Barbara Pompili et de l’administration parisienne. Plus que cela, le Conseil Constitutionnel remet le doigt sur les manquements et carences fautives par les services de l’Etat.

Par conséquent, Unser Land demande l’arrêt immédiat du stockage définitif conformément à la décision de la Cour d'appel administrative de Nancy puisque le financement n'est plus garanti et autorisé. Par ailleurs nous demandons un moratoire jusqu'aux élections présidentielles qui nous permettra de demander aux candidats à la présidentielle leurs positions concernant Stocamine.

Actif depuis plusieurs années sur le sujet afin de protéger la vie et notre terre -les membres des sections Unser Land - Section Locale Rhin Vignoble / Rhii Rablànd et Unser Land Région de Mulhouse-Region Mìlhüsa en particulier-, les candidats Unser Land aux législatives défendront le déstockage total des déchets ultimes à Stocamine.

Photo : Laurent ROTH (conseiller municipal Unser Land à Kingersheim) et Régis Baschung et Nasira Guehama - CEA 2021 - Canton de Mulhouse 3 le 23 novembre 2019 à Stocamine Wittelsheim.

Consultez également
Le pittoresque ne fait que maintenir notre langue dans le blocage

Le pittoresque ne fait que maintenir notre langue dans le blocage

Le pittoresque, augmenté de clichés, ne fait que maintenir notre langue (sous sa forme standard...

15 janvier 2022
COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE

Unser Land constate une fois de plus l'impéritie de l'État français face à la lutte contre la...

12 janvier 2022
Réunion de l'ER du 10/01/2022

Réunion de l'ER du 10/01/2022

Réunion de travail ce soir de l’Exekutiv Rat autour de notre président Jean-Georges Trouillet -...

10 janvier 2022
Enfouissement définitif à Stocamine Wittelsheim

Enfouissement définitif à Stocamine Wittelsheim

Enfouissement définitif à Stocamine Wittelsheim : Pas du tout écologique mais diablement...

9 janvier 2022
Le Maréchal Turenne n'est pas un héros !

Le Maréchal Turenne n'est pas un héros !

Unser Land se souvient aujourd’hui 5 janvier, qu’en 1675, lors de la sanglante conquête de...

5 janvier 2022
Gestion de la création de la Ligue d'Alsace de Tennis

Gestion de la création de la Ligue d'Alsace de Tennis

Alors que la Loi Alsace permet à la Collectivité Européenne d'Alsace d'organiser ses propres...

31 décembre 2021